NBA – LeBron James plongé au cœur d’un débat houleux sur le MVP

LeBron James après un panier lors du Game 6 NBA
Douglas P. DeFelice

Absent des parquets depuis près d’un mois, LeBron James a vu ses chances de remporter un 5ème trophée de MVP s’évanouir. Pourtant, son nom se maintient dans les discussions au sujet de la récompense, notamment dans celle de journalistes d’ESPN remontés comme jamais.

Publicité

La fin de saison régulière ne sera bientôt plus qu’une question de jours, constat qui impacte forcément la course pour le MVP. Le futur vainqueur du prix se trouve à coup sûr parmi les favoris qui se dégagent actuellement. ESPN a d’ailleurs illustré la tendance qui émerge dans la ligue via un récent sondage, dans lequel un joueur se détache largement de la concurrence.

La hiérarchie dépeinte par les résultats des votes s’avère par ailleurs bien différente de celle d’il y a quelques semaines. LeBron James, qui a longtemps été considéré comme un candidat sérieux, paye par exemple sa longue absence des terrains. Il continue pourtant d’être mentionné dans les conversations sur le sujet, et a même été l’objet d’une grosse dispute entre Brian Windhorst et Tim Bontemps dans le Hoop Collective Podcast.

Publicité



Tim Bontemps : La course était serrée il y a encore deux mois…

Brian Windhorst : Non, elle n’était pas serrée, LeBron avait un avantage net.

Bontemps : Nan, elle l’était ! Tu peux inventer des faits si tu veux, et crier sur les gens comme sur Twitter. Mais maintenant, tu vas m’écouter. Tu viens de dire que LeBron avait un avantage net, et c’est un mensonge ! LeBron avait une avance minime…

Publicité




Windhorst : Je me fous du total de points qu’il avait, même si ça a de l’importance pour toi. La seule chose qui compte pour moi, c’est le nombre de 1ères places qu’il a reçues. Combien il en a reçues ?

Bontemps : Je vais regarder. Non, en fait, je ne vais même pas prendre la peine de regarder. Il était à peine devant.

Windhorst : Il n’y a pas moyen que ce soit vrai. Il avait bien plus de votes qui le mettaient à la 1ère place !

L’échange reste cordial, mais la tension était bel et bien palpable entre les deux journalistes réputés d’ESPN. Finalement, il s’avère que chacun avançait des informations vraies. Premier du classement des votes en février avec 95 petits points d’avance sur Joel Embiid, le King avait malgré tout hérité de 53 premières places, soit plus du double du pivot des 76ers. Qu’importe désormais, puisqu’il ne semble plus prendre part à la lutte.

Publicité

Même éjecté du Top 5 des candidats pour le MVP, LeBron James sème encore la discorde, y compris dans les bureaux d’ESPN. Tout cela à cause d’une simple différence de perception de la notion d’avance…

Buzz LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24