Publicité

NBA – « J’ai failli rejoindre les Lakers »

LeBron dépasse Kobe dans l'histoire des Lakers NBA
(DR)

En tant que franchise mythique, les Lakers ont suscité la tentation chez d’innombrables stars de la NBA. Au final, les Pourpres et Ors en ont d’ailleurs compté un sacré paquet. Un autre joueur majeur aurait presque fait le pas… et cela serait difficile à imaginer aujourd’hui.

Publicité

Champion NBA et MVP des Finales en 2011, MVP de saison régulière en 2007 : Dirk Nowitzki est sans aucune contestation le meilleur joueur de l’histoire de Dallas. Entre 1998 et 2019, l’ailier fort au fade-away légendaire ne va porter que le maillot Texan, lui conférant ainsi un statut de dieu vivant chez les Mavs. Le genre d’héritage que seuls une poignée de joueurs peuvent laisser derrière eux.

Et pourtant, la carrière de Dirk dans le Texas aurait pu être bien plus courte. En effet, l’intérieur a failli changer de franchise à un moment donné, comme il l’a raconté dans un entretien avec Nick Friedell d’ESPN. Nowitzki explique alors qu’à l’époque, une certaine légende des Lakers au n°24 aurait tout fait pour tenter de l’attirer dans la Cité des Anges, afin de jouer avec lui :

Publicité

Je me souviens qu’une année, Kobe Bryant m’a contacté, c’était évidemment un honneur. Je crois que c’était après avoir gagné le titre et que mon contrat de quatre ans était terminé. Nous avons parlé, nous avons échangé des textos, mais je lui ai dit : « Écoute, je suis désolé mais tu sais comment c’est, Dallas est ma ville et ma maison, et ça me ferait très bizarre de porter un autre uniforme ».



Imaginer Dirk Nowitzki sous un autre maillot que celui de Dallas ? En voilà une, de tâche presque irréalisable. D’autant plus qu’après avoir enfin touché le graal avec sa franchise de toujours, le Wunderkind n’allait certainement partir dans la foulée. Plus globalement, l’Allemand était juste heureux d’être enfin bagué. Dans le cas contraire, il aurait suivi l’exemple de son joueur de basket préféré, resté également sans titre :

Publicité

Une de mes grandes idoles est Charles Barkley. Je l’adorais – et je ne l’ai jamais jugé parce qu’il n’a pas gagné de titre. Je suis juste content que ça ait marché à Dallas. Je le suis vraiment. Et je n’ai pas eu à penser à quitter cet endroit un jour.

Les fans de Dallas peuvent en dire autant. Retraité en 2019 après 21 longues années sous le maillot Texan, le German Bomber aura tout donné pour son équipe. Il aura également pu réaliser le passage de flambeau lui-même avec Luka Doncic, qui a été son coéquipier lors de sa saison rookie. Un Européen franchise player des Mavs ? Quoi de plus naturel pour cette ville. Après tout, la première fois a plutôt bien marché.

Publicité

Dans une réalité alternative, on aurait donc pu voir Dirk Nowitzki et Kobe Bryant disputer leurs dernières années NBA ensemble. Un scénario assez délirant que l’Allemand a refusé, pour le plus grand bonheur des Mavs.

En direct : toute l'actu NBA