NBA – L’improbable joueur qui marque le plus dans le 4ème quart cette saison !

stephen curry fans toronto
(DR)

S’il n’y a une chose dont la NBA ne manque pas, c’est bien de moments clutchs. Pratiquement chaque soir, on assiste à des fins de match dantesques, amenées par des joueurs décisifs. Et pourtant, quand on se penche sur les plus clutchs d’entre eux, on obtient un résultat surprenant en première place.

Publicité

C’est une très belle victoire que Sacramento a enregistré face aux Mavs (121-107). Pourtant clairement pas favoris face au septième de l’Ouest (30-26), les Kings ont démoli Dallas, en prenant le lead dès l’ouverture du score… pour ne plus le lâcher de tout le restant du match. Si Luka Doncic (22 points dans le money time) a fait des pieds et des mains pour sa franchise, c’est bien Sac-Town qui est reparti du Texas avec la victoire en poche.

Comme d’habitude, l’homme fort du côté de la Californie se nommait De’Aaron Fox. Le meneur a été impérial, avec 30 points à 57% au tir (12/21). Ultra-rapide sur ses appuis et très adroit dans ses pénétrations, le natif de la Nouvelle-Orléans est en très grande forme cette saison (plus de 25 points et 7 passes de moyenne par match). En fait, selon StatMuse, Fox est tout simplement en tête d’une catégorie particulièrement valorisée en NBA :

Publicité



De’Aaron Fox a signé son 17ème match à 30 points ou plus cette saison. Il n’en avait eu que dix en cumulé sur ses deux premières années en NBA.

30 points (12 dans le dernier quart), 12 passes décisives

Sur cette saison, il mène la ligue au scoring dans le dernier quart-temps.

Publicité




Pas sûr que beaucoup de monde l’aient vu venir, celle-là. Alors que sévissent des joueurs comme Stephen Curry, Damian Lillard ou le précédemment cité Luka Doncic à travers la ligue, c’est bien le dragster Californien qui est le scoreur le plus prolifique de la NBA dans le money time. L’ironie dans cette histoire ? C’est ce que cela ne semble pas aider les Kings, englués dans les bas-fonds de la conférence Ouest (23-34, 12èmes).

Néanmoins, il faut rendre à Fox ce qui lui appartient. Scorer autant lors du dernier quart-temps est une performance digne d’être reconnue. Le meneur montre ainsi qu’il sait élever son niveau de jeu dans les moments cruciaux d’une rencontre. C’est exactement pour cette raison que Sacramento lui a offert un contrat de 163 millions de dollars sur cinq ans. Un investissement que le joueur rentabilise pour le moment.

Publicité

Extrêmement prolifique dans le money time cette saison, De’Aaron Fox a clairement passé un cap cette saison. Dommage pour lui que sa franchise n’en ait pas fait autant, ce pourquoi le meneur n’est toujours pas prêt de découvrir les playoffs.

Feed NBA 24/24