NBA – D’Angelo Russell rétrogradé !

Le plan "win now" des Wolves autour de KAT et D-Lo NBA
Jeff Wheeler

L’aventure de D’Angelo Russell dans le Minnesota ne se passe sans doute pas comme il l’avait imaginé… L’ancien All-Star enchaine les blessures comme son équipe enchaine les défaites, ce qui doit être difficile à vivre pour un joueur si talentueux. Pire même, il a vu son rôle diminuer dans un effectif à l’agonie !

Publicité

D’Angelo Russell connait un début de carrière pour le moins particulier… Sélectionné par les Lakers avec le second choix de la Draft 2015, le meneur s’est rapidement mis son équipe à dos en rendant publique l’infidélité de son coéquipier Nick Young, et son image en a logiquement pris un coup dans le microcosme NBA. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a été envoyé à Brooklyn…

Mais chez les Nets, DLo a su se faire pardonner de fort belle manière, en redonnant une âme à cette franchise encore plombée par l’échange autour de Paul Pierce et Kevin Garnett. Sous son impulsion, Brooklyn a retrouvé les playoffs et un avenir radieux… Avenir qui a été écrit sans lui, puisqu’il a été échangé contre Kevin Durant à l’été 2019 !

Publicité

Et depuis, le talentueux gaucher peine à trouver sa place… Non pas parce qu’il n’a plus le niveau, mais surtout parce qu’il a du mal à rester en bonne santé. Il n’a disputé que 33 rencontres chez les Warriors la saison passée, avant d’être envoyé dans le Minnesota, et cette année, il a déjà manqué plus de 25 matchs ! Son nouvel entraineur Chris Finch a appris à vivre sans lui, et il lui a trouvé un nouveau rôle…



En effet, depuis son retour de blessure, DLo découvre le rôle de 6ème homme ! Qui aurait pu penser qu’il se retrouverait sur le banc au profit du vétéran Ricky Rubio un jour ?! Sans doute pas lui… Mais si la déception est forte, cette décision est loin d’être une punition. Car Russell peut faire ce qu’il fait de mieux : scorer.

Publicité




Et quand on connait la capacité du bonhomme à s’embraser, ses 25 minutes en moyenne sur le terrain sont largement suffisantes pour lui permettre de s’exprimer. La preuve ce mardi lors de la victoire face aux Kings, avec un match très abouti à 28 points, 6 passes décisives, et 3 rebonds.

Publicité

D’Angelo Russell semble se plaire dans ce nouveau rôle de 6ème homme, mais pas sûr qu’il accepte ce statut au delà de la fin de saison. Il reste un ancien All-Star au fort potentiel, il pourrait légitimement prétendre à mieux qu’une place sur le banc.

Feed NBA 24/24