Publicité

NBA – Steph Curry révèle le joueur actuel dont il était jaloux

Stephen Curry a les yeux rivés sur le record de 3 points de Klay Thompson
(DR)

Double MVP, triple champion, Stephen Curry possède un CV long comme le bras et pourtant, il lui est arrivé par le passé d’être jaloux. C’est le cas concernant un joueur actuel et c’est assez étonnant.

Publicité

Il est difficile de nier que Steph Curry a changé le jeu à tout jamais. Avec son aisance à trois points, le meneur des Warriors a forcé les équipes à s’adapter, et à défendre parfois dès la moitié de terrain. Malgré les ajustements, cela n’a pas empêché la star de remporter trois bagues, tout comme deux titres de MVP, dont le premier unanime de l’histoire.

La carrière de Baby Face est d’ores et déjà réussie, alors qu’elle est pourtant loin d’être finie. Mais pour celui qui est considéré comme le plus grand shooteur de l’histoire, il y a aussi eu des bas, comme au début de sa jeune carrière.

Publicité

Souvent blessé à la cheville, Steph a douté, comme tout le monde. À une opération près, sa carrière aurait pu être radicalement différente. Il a même avoué avoir été jaloux d’un joueur dans le passé : LeBron James. Pourquoi ? Comment a-t-il surmonté tout ça ? Il est revenu sur le sujet dans un podcast avec Rex Chapman.



Le plus gros conseil que je puisse donner à un jeune qui joue au basket, c’est d’être à l’aise avec le type de joueur qu’il est. J’ai eu certaines tentations, comme « j’aimerais pouvoir dunker ! J’aimerais juste filer vers le cercle ! » Tu es toujours fasciné par ce que tu ne peux pas faire.

Publicité




Ici, Curry fait surtout référence à LeBron, qu’il devait admirer à son arrivée en NBA. Pour la petite anecdote, il avait même un poster du King dans sa chambre étant plus jeune. Heureusement pour lui, Steph a réussi à comprendre que cela ne servait à rien :

Le point le plus important, c’est qu’en voyant LeBron, tu rêves de pouvoir faire certaines choses, mais tu te laisses aussi distraire par tout ça. Au bout du compte, je suis mon propre joueur de basket. Je dois faire ce dont je suis capable pour réussir. Je pense que c’est ça, le message.

Publicité

Devenir son propre joueur, et ne pas copier son jeu sur un autre : voilà le message de Steph Curry, qui a pleinement réussi sa carrière sans pour autant ressembler à LeBron James. Un conseil utile pour les jeunes joueurs, forcément admiratifs devant le King, mais aussi le Warrior.

Feed NBA 24/24