Publicité

NBA – Victor Oladipo et le Heat vers un énorme fiasco ?

(DR)

Récupéré dans un trade avec les Rockets, Victor Oladipo devait recommencer à zéro au Heat, sans avoir à se soucier de blessures. Malheureusement, le bilan depuis son arrivée n’est pas reluisant. Au point de repenser le partenariat d’ici les playoffs ?

Publicité

Cette soirée du 24 janvier 2019 restera à jamais comme maudite aux yeux de Victor Oladipo, c’est certain. Gravement blessé au genou contre Toronto, celui qui porte alors le maillot des Pacers ne va pas simplement se retrouver out pour la saison. C’est le début d’une longue descente aux enfers, qui verra l’arrière effectuer un retour pénible à Indiana, un an après. Trop peu pour convaincre les dirigeants, qui décideront de l’envoyer à Houston en janvier dernier.

Le joueur n’est toutefois pas resté longtemps dans le Texas – 20 matchs pour être exact. Le temps d’être envoyé cette fois à Miami, où il devait obtenir l’opportunité de se reconstruire. Mais décidément, il semblerait que la malchance continue de le poursuivre. Victime d’une rechute à South Beach, Dipo est à nouveau sur le carreau… et pourrait même rapidement se retrouver à l’écart de l’équipe, comme le révèle Heat Nation :

Publicité

Rien au cours des deux dernières semaines n’indique que Victor Oladipo soit un concurrent viable pour les playoffs. Et comme Erik Spoelstra a refusé de donner des nouvelles au-delà du fait que Victor était à nouveau absent samedi, il n’y a eu aucune indication sur ce que sera la prochaine étape ou quand elle arrivera.



Là, ça commence à sérieusement sentir le roussi pour l’ancien n°2 de draft. Alors qu’il commençait doucement à remonter la pente, la blessure au genou subie courant avril pourrait bien lui coûter son contrat. Faute de pouvoir compter sur lui, le Heat pourrait préférer le couper, et investir dans un autre joueur. Avec seulement quatre matchs disputés sous ses nouvelles couleurs, Oladipo n’a pas vraiment pu montrer grand chose à Miami.

Publicité




Ce qui est sûr, c’est que la franchise floridienne a d’autres options en réserve. Derrière l’indéboulonnable Jimmy Butler, de jeunes pousses comme Tyler Herro ou encore Duncan Robinson ont l’avantage d’être déjà bien intégrés, les deux ayant participé au fantastique run vers les Finales l’an passé. La présence d’un arrière régulièrement blessé, qui plus est avec un gros contrat (21 millions cette saison) n’est donc en aucun cas obligatoire.

La nouvelle à la fois bonne et mauvaise pour Oladipo ? Il est free agent non-restreint à l’issue de la saison. C’est une opportunité de plus pour lui de trouver un franchise qui lui sied mieux, et où il pourra revenir en forme. À l’inverse, son passif de blessures et sa réputation grandissante de journeyman (cinq franchises en moins de huit ans) incapable de s’imposer où que ce soit pourrait rebuter pas mal d’équipes, notamment parmi les candidats au titre.

Publicité

Véritable chat noir, Victor Oladipo ne cesse de voir sa carrière NBA s’enliser. On souhaite à l’ancien d’Orlando de pouvoir trouver un point de chute plus favorable. Miami, en tout cas, ne semble pas être le bon.

Déclarations Miami Heat NBA 24/24 Victor Oladipo

En direct : toute l'actu NBA