Publicité

NBA – Killian Hayes regarde Lonzo Ball droit dans les yeux

NBA Killina Hayes et Lonzo Ball en comparaison
DR

De retour depuis quelques semaines après une longue absence pour blessure, Killian Hayes s’habitue peu à peu au jeu en NBA. Le rookie français fait déjà des progrès, notamment en défense. Au point même de regarder droit dans les yeux ou presque un certain Lonzo Ball. Encourageant.

Publicité

C’est une saison riche en évènements qu’a vécu Killian Hayes pour ses grands débuts dans la grande ligue. Drafté en 8ème position par Detroit, l’ancien meneur de Radiopharm Ulm a toutefois vite déchanté, avec une blessure à la hanche qui l’a privé de près des trois quarts de la saison. De retour depuis début avril, le joueur de 19 ans s’intègre désormais à l’effectif de Dwayne Casey. S’il a encore de gros progrès à faire dans un secteur clé, il montre tout de même de belles choses pour l’avenir de la franchise.

Un point sur lequel le Français est déjà en avance, c’est sa défense, notamment les interceptions. Le Piston reste même sur quatre matchs avec au moins deux ballons volés. Résultat, beaucoup voient en lui un futur Lonzo Ball de ce côté du terrain. Un internaute a d’ailleurs compilé des stats intéressantes à ce sujet, comparant ainsi les prestations défensives de Hayes et du meneur des Pelicans sur 36 minutes de jeu :

Publicité



Joueur A sur 36 minutes : 1.8 interceptions et 0.6 blocks

Joueur B sur 36 minutes : 1.7 interceptions et 0.7 blocks

Le joueur A est le 5ème plus jeune joueur de la NBA, avec seulement 19 matchs à son actif : Killian Hayes

Le joueur B a régressé en défense cette saison et c’est Lonzo Ball. Regardez aussi son évaluation défensive.

Publicité




On ajoutera donc que les deux hommes ont un rating défensif similaire (112 pour Hayes, 113 pour Ball). C’est ici un point que de nombreux médias US ont soulevé cette saison : Lonzo Ball a pas mal perdu de sa superbe en défense. C’est pourtant peu surprenant quand on voit le rôle de l’ancien Laker à NOLA. Celui-ci a en effet bien plus de responsabilités en attaque, comme l’indiquent ses 14.3 points de moyenne, son record en carrière.

Il est donc logique que ses performances dans sa propre moitié de terrain s’en retrouvent altérées, puisqu’il n’est plus seulement cantonné à ce rôle. Quoi qu’il en soit, ce sont des faits encourageants pour Killian, qui peut se faire son trou en NBA à travers ses qualités défensives en attendant que l’attaque se mette en place. D’autres l’ont fait avant lui, comme Patrick Beverley ou même Jimmy Butler au cours de la dernière décennie.

Publicité

Si sa saison rookie aura été tronquée par les blessures, Killian Hayes montre déjà de belles promesses défensives. S’il parvient à développer sa palette en attaque, le meneur a de quoi faire une belle petite carrière en NBA. C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter !

Feed NBA 24/24