Publicité

NBA – La surprenante bête noire de LeBron James avec les Lakers

LeBron James NBA changements
(DR)

Arrivé durant l’été 2018 à Los Angeles, LeBron James a dans un premier temps vécu des temps difficiles avec les Lakers, avant d’enchainer les victoires. Cependant, un adversaire bien particulier lui résiste depuis désormais 3 ans, et son identité a de quoi étonner.

Publicité

L’aventure de LeBron James en tant que Laker peut être découpée en deux parties bien distinctes. La première, se limitant tout simplement à sa saison inaugurale dans la franchise, l’a vu éprouver des difficultés à porter un effectif inexpérimenté. Puis, l’arrivée d’Anthony Davis a tout changé, et lui a permis de retrouver les sommets de la ligue.

Si elles ont pu profiter de son rapide retour dans l’ombre lors de l’exercice 2018-19, les autres équipes de la ligue subissent donc plus régulièrement sa loi depuis deux ans. Or, l’une d’elle, assez surprenante, peut se targuer de ne présenter aucun défaite face au King depuis son arrivée dans la Cité des Anges : les Raptors.

Publicité

LeBron James affiche un bilan de 0-5 sous le maillot des Lakers face aux Raptors.



Comment expliquer l’existence de ce plafond de verre pour LBJ contre Toronto depuis 2018 ? Là encore, la réponse peut se scinder en deux temporalités bien distinctes. Sur la saison 2018-19, les Raps, portés par Kawhi Leonard, ont été sacrés champions NBA. Il n’est donc pas si étonnant de les avoir vu vaincre les Lakers sur leurs deux confrontations.

Publicité




En revanche, les trois matchs qu’a disputés LeBron face aux Canadiens présentent un scénario beaucoup plus inattendu. Ces derniers ont en effet remportés ces rencontres par 9, 15, et 7 points d’écart dernièrement. Les moyennes du quadruple MVP sur ces 5 parties méritent également d’être notées, puisqu’elles ne s’élèvent qu’à 19.8 points, 7.2 rebonds et 7.6 passes.

Il faut donc croire que Nick Nurse détient la recette pour amoindrir l’impact du Chosen One, et ainsi faire déjouer les champions en titre. Celle-ci pourrait être la simple présence de Pascal Siakam, qui a prouvé qu’il pouvait tenir la dragée haute en défense à son prestigieux aîné. Un moyen de dissiper quelque peu la légende selon laquelle « LeBronto » serait le terrain de jeu favori de James. Tout du moins en saison régulière.

Publicité

Les Clippers ? Les Bucks ? Les Sixers ? Non, ce sont bel et bien les Raptors qui apparaissent comme la bête noire de LeBron James aux Lakers. Une jolie vengeance, après avoir subi tant de raclées face au King en playoffs.

LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24 Toronto Raptors

Feed NBA 24/24