Publicité

NBA – « Je sais que ça ne plait pas » : Draymond donne l’adversaire le plus coriace à défendre

La grossière erreur de Draymond Green qui fait perdre les Warriors NBA
CBS Sports (DR)

Féroce défenseur, Draymond Green n’est jamais le dernier à accepter un challenge dans sa propre moitié de terrain. Pourtant, il existe un joueur qu’il ne supporte pas affronter. Le nom de l’intéressé à de quoi surprendre.

Publicité

Présent dans la ligue depuis 2012, Draymond Green s’est forgé une solide réputation au fil des années. L’intérieur est reconnu pour sa polyvalence impressionnante, mais surtout le chantier qu’il abat chaque soir dans sa moitié de terrain. Défenseur de l’Année en 2017 et présent dans les All-NBA Defensive Teams entre 2015 et 2019, le joueur des Warriors est une véritable référence dans la matière.

Il est donc logique qu’il ait régulièrement fait face à des cadors tels que LeBron James, Kevin Durant ou autres James Harden, afin de les gêner au maximum dans leur jeu. Pourtant, quand on lui demande au cours d’un podcast quel est celui sur lequel il a le plus de mal à défendre, la réponse de Dray a de quoi surprendre. En effet, son regard se tourne alors vers l’Ohio, et les Cavaliers :

Publicité

Je dirais que c’est Darius Garland, en fait. Et je sais que c’est probablement une opinion qui va diviser. Ce gamin est si rapide, tellement vif sur ses appuis et ses changements de directions, et il peut vraiment bien shooter. Quand il comprendra réellement à quel point il est bon… Je déteste devoir switcher sur lui. C’est dur d’être aligné contre Darius Garland.



Clairement pas le nom auquel on s’attendait le plus, venant du triple champion NBA. C’est assurément un sacré hommage de la part de Green, qui a affronté un paquet de superstars au jeu offensif impressionnant. Que son choix se porte sur un sophomore des Cavs montre à quel point celui-ci a tapé dans l’oeil du Californien.

Publicité




Cette saison, le joueur formé à Vanderbilt en NCAA a en tout cas montré de très belles choses. S’il a manqué quelques rencontres en début d’exercice, le meneur a clairement progressé au niveau des chiffres, émargeant à 17.4 points et 6.2 passes par rencontre. Les pourcentages sont également prometteurs, avec entre autres un très bon 39.4% à distance. Un joli step up par rapport à son année rookie (12 points à 35% de loin et 4 passes).

Malheureusement, ses performances n’ont pas eu beaucoup d’effet sur les résultats de Cleveland (21-45). Après un début de saison surprenant, la franchise de l’Ohio s’est complètement écroulée à partir de fin janvier, enchaînant les défaites à la pelle. La campagne a donc rapidement été jetée à la poubelle, avec notamment le trade d’Andre Drummond. L’objectif va donc être de revenir plus fort en 2021-22. Une nouvelle progression de Darius pourrait être un bon premier pas.

Publicité

Pourtant pas le joueur le plus médiatisé de la grande ligue, Darius Garland a en tout cas reçu un très beau compliment de la part de Draymond Green. Au sophomore de prouver qu’il est justifié, en nous livrant une excellente prochaine saison.

Feed NBA 24/24