Publicité

NBA – L’énorme record de Draymond Green qui rendrait fou Russell Westbrook

L'intérieur star des Golden State Warriors, Draymond Green, détient un record lié aux triple-doubles qui rendrait certainement jaloux le meneur des Washington Wizards, Russell Westbrook
Lauren Bacho / Casey Sykes

Pas forcément du genre à présenter des lignes de stats monstrueuses, Draymond Green se place pourtant comme le détenteur d’un prestigieux record pour ses standards. Celui-ci aurait d’ailleurs de quoi rendre jaloux un certain Russell Westbrook.

Publicité

Difficile de se faire une place dans l’actualité à San Francisco, lorsque vous évoluez aux côtés de Stephen Curry cette saison. Rayonnant pour son 12ème exercice dans la ligue, le Chef porte à bout de bras son équipe. Et lorsqu’il se retrouve en panne d’adresse, comme ce mardi face à Phoenix, c’est Andrew Wiggins qui se charge de prendre le relai au scoring.

Mais outre les deux extérieurs All-Stars des Warriors, c’est bien Draymond Green qui fait tourner la boutique dans l’ombre. Auteur d’un match… à la Draymond contre les Suns, avec 11 points, 10 rebonds et 11 passes, le big man a signé son 30ème triple-double en carrière. Un total bien éloigné de celui de Russell Westbrook, mais dont l’efficacité s’avère bien plus clinique.

Publicité



Draymond Green compte désormais 30 triple-doubles en carrière. 29 d’entre eux ont été signés dans des victoires. Ce bilan de 29-1 est le meilleur dans l’histoire de la NBA parmi tous les joueurs ayant compilé au moins 10 triple-doubles dans leur carrière.

Publicité




De l’importance de l’intérieur dans le jeu et les résultats de son équipe. Dans le même temps, Russ West n’affiche qu’un pourcentage de victoires de 74.7% lorsqu’il présente un TD (136-46). Une marque déjà bien assez honorable, mais qui parait plutôt ridicule à côté de celle quasiment immaculée de Dray.

Cet unique revers remonte d’ailleurs à la saison dernière, durant laquelle Green manquait cruellement de supporting cast pour l’aider dans sa tâche. Il avait donc compilé 14 points, 10 rebonds et 12 passes pour rien face aux Knicks, le 11 décembre 2019, dans une défaite de 2 petits points. Un bien petit accroc dans un tableau pour le reste resplendissant.

Publicité

L’équation est simple : lorsque Draymond Green termine un match en triple-double, les Warriors l’emportent. Steve Kerr va donc devoir espérer que son ailier fort multiplie les performances du genre dans les semaines à venir.

Feed NBA 24/24