Publicité

NBA – La terrible statistique de Zion Williamson et des Pelicans cette saison

Fin de saison pour Zion, le boss des Pels craque et accuse ! NBA
(DR)

C’est officiel depuis quelques jours, les Pelicans ne disputeront pas les playoffs. Un nouvel échec pour une équipe relativement décevante, à l’image de cette statistique. En Louisiane, on attend encore de nombreux changements.

Publicité

Malgré le départ d’Anthony Davis en 2019, les Pelicans ont rapidement fait comprendre que la franchise ne jouerait pas la carte « reconstruction ». Avec l’arrivée de plusieurs joueurs talentueux, avec Brandon Ingram, mais aussi Lonzo Ball, New Orleans voulait revenir sur le devant de la scène. Problème ? On peut d’ores et déjà l’affirmer : leur tactique n’a pas fonctionné.

Ingram peine à peser dans les victoires, Ball reste un joueur avec un certain potentiel, mais qu’il ne parvient pas à exploiter, et Zion Williamson se retrouve un peu tout seul dans ce marasme. Si l’intérieur est assurément le futur de la franchise, il est trop esseulé pour espérer quoi que ce soit.

Publicité

Un scénario qui rappelle Davis ? Un peu, au départ du moins. Mais heureusement pour les Pels, il reste de nombreuses années afin d’inverser la tendance. Une chose est sûre, ça n’arrivera pas sur cet exercice. La franchise de Louisiane est éliminée des playoffs avec son bilan de 31-39, et une statistique résume parfaitement le tout.



Les Pelicans ont ruiné des avances d’au moins 10 points 14 fois cette saison.

Publicité




Très souvent, New Orleans a dominé des rencontres, mais la franchise n’a jamais réussi à conclure. Si cela peut arriver quelques fois, 14 est un nombre beaucoup trop important pour espérer bien terminer la campagne. Voilà qui devrait en frustrer plus d’un, car il y avait peut-être la place pour les playoffs.

Mais on peut aussi voir cela comme un bon signe. Le talent est là, il suffit simplement de l’exploiter. La offseason à venir sera importante, mais les dirigeants ont reçu des critiques ces derniers mois, à l’instar de JJ Redick, qui s’est encore lâché sur son ancienne maison. Ce n’est pas ce qu’on appelle une bonne publicité.

Publicité

Ruiner autant de matchs, c’est une faute professionnelle de la part des Pelicans. On attend beaucoup mieux l’an prochain, au risque de voir de nombreuses modifications dans l’effectif. Un séisme n’est pas à exclure.

NBA 24/24 New Orleans Pelicans Stats, records Zion Williamson

En direct : toute l'actu NBA