Publicité

NBA – Le comportement ultra-gamin et regrettable de JJ Redick

Les deux arrières NBA des New Orleans Pelicans, Lonzo Ball et JJ Redick
Rocky Widner

Toujours sur la touche avec Dallas pour cause de blessure, JJ Redick passe le temps comme il le peut. Cette nuit, ça s’est vérifié avec une attitude assez gamine et regrettable pour un joueur de… 36 ans, rappelons-le !

Publicité

La saison de JJ Redick n’est pas évidente. Longtemps habitué à son rôle réglé comme du papier à musique dans des équipes visant le titre (Clippers, Sixers), le sniper avait atterri à New Orleans, où les choses se sont très mal passées. En plus de rater les playoffs pour la première fois de sa carrière, l’arrière n’a pas vraiment eu la production escomptée.

Et quand NOLA et lui se sont mis d’accord sur un trade, Redick a été outré de voir que ses destinations préférentielles (Brooklyn notamment) n’ont pas été respectées. Tout ça avait poussé le bonhomme à vider son sac et à déglinguer une franchise des Pelicans qu’il ne porte décidément pas dans son coeur.

Publicité

Histoire terminée et rangée aux oubliettes ? Pas vraiment. Dans la nuit, les Pels se sont inclinés face aux Mavs (125-107, 33-8-8 pour Luka Doncic), ce qui les a officiellement éliminés de la course aux playoffs. Et devinez qui s’en est réjoui en posant un like ? JJ Redick himself.



Tiens, on dirait que JJ Redick veut faire le gamin ce soir

Publicité




Chacun jugera de la pertinence de l’intervention de Redick, qui ne s’était pas fait que des amis lorsqu’il s’était plaint d’avoir été envoyé ailleurs que là où il le souhaitait. A Dallas, l’artilleur aura très certainement un rôle à jouer lors des playoffs, mais il est pour l’instant toujours sur le flanc à cause d’une blessure persistante.

Son aventure texane ressemble davantage à un faux-départ qu’autre chose, et c’est peut-être la frustration qui l’a poussé à afficher sa rage envers NOLA. Espérons pour lui qu’il puisse vite fouler les parquets de nouveau, laisser le passé là où il appartient, et aider un Dallas qui en a bien besoin.

Publicité

Du haut de ses 36 ans, JJ Redick s’est fait remarquer pour une raison pas franchement admirable. La rancune est tenace chez l’arrière…

Dallas Mavericks Déclarations NBA 24/24 New Orleans Pelicans

Feed NBA 24/24