Publicité

NBA – « LeBron reste à l’infirmerie à cause des Clippers »

La superstar des Los Angeles Clippers, Kawhi Leonard, index en l’air devant les yeux de LeBron James, leader des Los Angeles Lakers, lors de l’opening Night de la saison NBA 2020-21
Harry How

Annoncé sur le retour à l’orée du match face aux Knicks, LeBron James a finalement assisté à la rencontre depuis le banc. Et quand certains estiment logiquement que c’est un contrecoup médical qui a provoqué cette absence, Vince Carter, lui, avance une autre explication… impliquant les Clippers.

Publicité

Les fans des Lakers reverront-ils LeBron James avant la fin de la saison régulière ? Il y a quelques jours, cette question pouvait paraitre inconsidérée. En effet, la franchise de LA avait tout intérêt à remettre en selle son leader avant l’entame de la postseason, de manière à lui donner du rythme pour les grosses échéances.

C’est bien ce qui devait se passer, puisque la présence du King dans la rotation était attendue face aux Knicks. Raté. Ce dernier dispose encore de deux occasions pour fouler de nouveau les parquets, mais rien ne garantit qu’il ne se réservera pas pour le play-in. Lancé sur le sujet dans The Jump, Vince Carter justifie cette précaution avec LBJ… par une volonté cachée des Angelinos.

Publicité

Je pense qu’ils ont la pression. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, mais il y a de la pression. Mais en ce qui concerne les Lakers, tout dépend de ce qu’ils essaient d’accomplir, et à quelle place ils veulent vraiment atterrir. Est-ce qu’ils veulent terminer sixièmes et jouer les Clippers, ou septièmes et retrouver les Clippers plus tard en playoffs ? C’est à eux de choisir le chemin qu’ils veulent prendre. C’est la seule explication que j’arrive à trouver pour expliquer le fait que LeBron ne joue pas ces derniers temps.

Publicité

Même s’ils n’ont toujours pas leur destin entre les mains, les champions en titre peuvent davantage continuer de croire à un accès direct en playoffs avec un LeBron sur le terrain. Mais en allant chercher la 6ème place, ils se retrouveraient immédiatement confrontés à leur rivaux locaux au 1er tour. De quoi faire réfléchir selon Vinsanity, quitte à prendre de gros risques.



Je pense que oui, LeBron a énormément d’expérience et qu’il connait la chanson. Il doit se dire : « Hey, je sais quand il faut lancer la machine, élever le niveau. » Comme il l’a dit dans son discours (durant la révélation de la nouvelle bannière de champion, ndlr). Mais en tant qu’équipe, il faut que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

Publicité




Oui, on se souvient comment ça se passe quand LeBron est là, et à quel point les matchs sont plus faciles. Mais il faut quand même avoir d’autres joueurs en forme autour. Je me fous que vous soyez les Lakers ou Golden State. Donc c’est ma seule préoccupation. S’ils sont en bonne santé, je ne me fais pas de soucis pour eux. Je pense que ce n’est qu’une question de volonté de finir sixièmes ou septièmes.

En obtenant leur ticket pour les phases finales via le play-in, LeBron et ses coéquipiers affronteraient alors le Jazz ou les Suns. Des adversaires coriaces, mais peut-être moins intimidants que les Clipps à leurs yeux. Le choix d’économiser le Chosen One pourrait donc être répété face aux Pacers et aux Pelicans. Attention cependant à l’excès de confiance, comme le rappelle Air Canada.

Publicité

Quand vous jouez à ce petit jeu-là, vous devez quand même vous méfier de participer au play-in. Parce que vous pouvez tomber contre un Steph Curry qui peut vous sortir un match à 50-60 points, perdre à la surprise générale, et vous retrouver dans une situation dans laquelle vous ne vouliez pas vous retrouver.

Contre toute attente, les Lakers chercheraient-ils à éviter la qualification directe en playoffs ? Pour Vince Carter, cette hypothèse expliquerait en tout cas la gestion étonnante de LeBron James sur cette fin de saison.

Feed NBA 24/24