Publicité

NBA – « J’ai cru que j’allais devoir mettre un terme à ma carrière »

L'ailier vétéran NBA des Los Angeles Lakers, Jared Dudley, tape dans la main de son coéquipier star, LeBron James, durant les playoffs 2020
Michael Reaves

Cette saison 2020-21 se sera révélée rude pour les organismes des joueurs NBA, avec de nombreuses graves blessures à déplorer. Jared Dudley affirme par exemple qu’il a bien failli devoir tirer une croix sur sa carrière suite à son gros pépin physique.

Publicité

Après des mois passés dans l’attente, les fans des Lakers ont enfin pu savourer les retours de plusieurs Angelinos ces derniers jours. Anthony Davis a été le premier joueur majeur de l’effectif à quitter l’infirmerie, avant que LeBron James ne l’imite quelques jours plus tard. Finalement, le dernier blessé de longue date a retrouvé la compétition ce dimanche.

Absent des parquets depuis le 3 mars à cause d’une déchirure d’un ligament du genou droit, Jared Dudley a en effet retrouvé du temps de jeu face aux Pelicans. Une reprise qu’il avait lui-même teasée il y a peu, et qui a logiquement fait son bonheur. D’autant plus après les terribles épreuves qu’il a dû traverser suite à la révélation de la nature de son souci physique.

Publicité



Les gens ne connaissent pas tous les détails de ma blessure. J’ai eu une déchirure de grade 3 de mon ligament latéral interne, tout près de l’os. J’ai demandé plusieurs avis de médecins, et certains m’ont dit que si je choisissais de me faire opérer, je raterais 4 à 6 mois. Ça aurait marqué la fin de ma carrière.

Publicité




À bientôt 36 ans, une telle période d’indisponibilité se serait effectivement révélée fatale à Dudley. Même s’il reste avant tout un leader de vestiaire, à l’impact limité sur le terrain, il n’était alors pas certain de pouvoir un jour retrouver ce rôle suite à une absence de la sorte. Il a donc choisi une autre méthode de traitement, qui lui permet aujourd’hui d’afficher un grand sourire sur le banc des Purple & Gold.

Je voulais continuer de faire partie de l’équipe, et sans chirurgie, je n’allais manquer que 6 ou 8 semaines. Je voulais être là, en tant que leader et vétéran, surtout dans la période difficile qu’on traversait. Donc je remercie tous les experts et les médecins que j’ai pu côtoyer, le training staff des Lakers. Et de pouvoir revenir et rejouer au basket, pour moi, c’est énorme.

Publicité

Les Lakers vont donc non seulement pouvoir compter sur leur duo LeBron James-Anthony Davis pour le play-in, mais aussi sur l’influence d’un Jared Dudley tout proche de la retraite il y a seulement quelques semaines. L’effectif ne risque pas de s’en plaindre.

Blessures, infirmerie Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24