Publicité

NBA – La saison de Zion Williamson, du jamais vu all-time !

(DR)

Auteur d’une belle saison sophomore avec les Pelicans, Zion Williamson ne goûtera malheureusement pas aux playoffs. Il pourra toujours se consoler en se disant qu’il a réalisé du jamais vu dans l’histoire.

Publicité

Pour les Pelicans, il n’y aura pas de playoffs cette année, encore une fois. Avec un bilan de 31-41, difficile d’espérer quoi que ce soit dans la très relevée conférence Ouest. Pas le droit à l’erreur, et New Orleans en a justement commis de nombreuses sur cet exercice, comme le résume parfaitement cette terrible statistique.

On imagine que la déception est immense pour Zion Williamson, qui a pourtant réalisé une belle saison, avec 27 points et 7.2 rebonds de moyenne. Il s’impose déjà comme l’homme fort des Pelicans, et prochainement l’un des meilleurs de la ligue, peut-être.

Publicité

En attendant de le découvrir, il faudra surtout montrer sa capacité à emmener son équipe en playoffs. Si c’est le cas, l’ancien de Duke franchira un nouveau cap. Mais pour passer son été, il pourra toujours se dire qu’il a réalisé du jamais vu dans toute l’histoire de la ligue, preuve de sa domination dans la raquette.



Zion Williamson a fini la campagne 2020-21 en enregistrant 27 points à 61.1% sur le parquet, faisant de lui le seul joueur dans l’histoire de la NBA à avoir enregistré 27 points à 60% au tir dans une saison entière.

Publicité




Marquer 27 points de moyenne, c’est à la portée de beaucoup de joueurs, mais à plus de 60% au tir ? Maintenir une telle efficacité, même si ses tirs sont souvent dans la raquette, cela force le respect. Il suffit de voir les joueurs derrière lui pour mieux comprendre :

Seuls trois autres joueurs dans l’histoire de la NBA ont tourné à au moins 24 points à 60% au tir dans une saison :

Kevin McHale : 26.1 pour 60.4%

Kareem Abdul-Jabbar : 24.8 pour 60.4%

Wilt Chamberlain : 24.1 pour 68.3%

Publicité

Même sans playoffs, Zion Williamson a réussi une grande saison avec les Pelicans. Pas de récompense au bout, mais on imagine qu’il aura à coeur de rectifier ça l’an prochain. Ça promet en Louisiane.

En direct : toute l'actu NBA