Publicité

NBA – Pas effrayé, D-Rose explique comment les Knicks vont stopper la furie Trae

Derrick Rose et Trae Young des Hawks et des Knicks
DR

Battus nettement dans le Game 3, les Knicks sont bien conscients d’avoir un problème majeur : stopper Trae Young, l’ennemi public numéro 1 de New York qui prend un malin plaisir à les tourmenter. Mais Derrick Rose ne s’inquiète pas – mieux, il explique comment stopper le meneur.

Publicité

Ce dimanche soir à 19 heures, les Knicks jouent très gros. S’ils égalisent et reviennent à 2-2 dans la série avant de retrouver un Madison Square Garden archi-bouillant, ils seront en position optimale. S’ils s’inclinent et tombent à 1-3, la porte sera toute proche pour les hommes de Tom Thibodeau.

Ce qui est certain, c’est qu’il faudra rendre une copie bien meilleure que lors du dernier match pour espérer quoi que ce soit. Bien sûr, les Knicks compteront enfin sur un Julius Randle à son niveau, mais le soucis majeur reste l’aisance avec laquelle Trae Young joue au chef d’orchestre, alternant entre scoring et caviars.

Publicité

Imperturbable ou presque en dépit des insultes, chants humiliants et même du scandaleux crachat dont il a été la cible, le meneur des Hawks a le cuir épais, et il remplit pour l’instant parfaitement son rôle de leader. Plus pour longtemps ? C’est ce que pense Derrick Rose, qui a été clair sur la marche à suivre en interview :



Il joue très bien, c’est certain. Mais je pense qu’on doit un peu resserrer défensivement sur lui. Ils ont rentré des tirs et on ne parlait pas assez, on ne communiquait pas assez. On ne faisait pas toujours les efforts pour vraiment contester les tirs, et je sais que des fois moi je ne l’ai pas suffisamment fait. Et si vous ne faites pas ce genre d’actions face à une équipe qui shoote aussi bien, vous n’allez pas gagner le match. C’est tout.

Publicité




Pour D-Rose, Trae Young domine donc pour l’instant car les Knicks ne sont pas à 100% en défense. La recette de Pooh est simple : communiquer davantage, faire plus d’efforts, et le meneur des Hawks en sera naturellement plus limité et moins efficace.

Reste maintenant à appliquer tout ça, ce qui est plus facile à dire qu’à faire, et à maintenir la même productivité en attaque pour Rose. Très à l’aise depuis le début de la série, le plus jeune MVP de l’histoire doit continuer à mettre ses 20 à 25 points, tout en espérant que l’adresse de ses coéquipiers se débloque enfin. Un vaste programme.

Publicité

Derrick Rose en est convaincu : ce sont les Knicks qui ont laissé Trae Young les battre plus que Trae Young ne les a battus lui-même. Une sortie osée, qu’il va falloir back up dès ce dimanche soir. Rendez-vous à 19 heures.

Feed NBA 24/24