Publicité

NBA – Ultimatum d’un ancien à Anthony Davis : « Il faut qu’il le vire »

Anthony Davis favorable à contrat de 3 ans plus que 5 ans
Lake Show Life (DR)

Après une première saison triomphante du côté de Los Angeles, Anthony Davis a renoué avec ses vieux démons. Pour une ancienne icône des Lakers, un changement s’avère impératif pour le Unibrow, et implique… un licenciement.

Publicité

À 28 ans, l’avenir lui est encore promis. Néanmoins, sa fenêtre de tir se réduit inévitablement. Appelé à s’affirmer comme le visage de la ligue depuis plusieurs années déjà, Anthony Davis prend pour l’instant son temps. Il semblait pourtant avoir avancé dans sa conquête l’an dernier, après un premier sacre de champion NBA avec les Lakers.

Le retour à la réalité a cependant été brutal sur sa campagne 2020-21. Épargné par les blessures l’an dernier, l’intérieur star a de nouveau été abandonné par son physique, allant même jusqu’à quitter prématurément ses coéquipiers lors du match 6 éliminatoire face à Phoenix. Pour éviter que cette déconvenue se reproduise à l’avenir, Robert Horry, dernier invité du Ryen Russillo Podcast, ne voit qu’une solution radicale.

Publicité

Il doit se débarrasser de son entraineur personnel. Je ne sais pas s’il a le même depuis son arrivée en NBA, mais si c’est le cas, il doit s’en débarrasser, parce que son entraineur ne le prépare pas pour 82 matchs. Je sais que la saison dernière, il y en a eu 72, et que l’intersaison a été raccourcie, mais je parle simplement d’un point de vue global, parce qu’il a un gros passif au niveau des blessures.

Le septuple champion NBA, titré à 3 reprises avec la franchise de LA, ne prend par pour excuse les conditions particulières de cette saison pour expliquer les déboires physiques d’AD. Il rejoint ainsi Charles Barkley, lui aussi critique envers la préparation du Unibrow, et avance une solution intéressante pour aider ce dernier.

Publicité

Il doit dire : « Hey, LeBron, on est tous les deux à LA. Ce que tu fais, je vais le faire aussi. » Parce que LeBron a en quelque sorte été indestructible avant qu’il ne subisse sa malencontreuse blessure. La saison NBA démarre à l’intersaison, en fonction de comment vous préparez votre corps pour ce combat de 82 matchs.



Touché à la cheville en mars dernier, LeBron James n’avait jusqu’ici jamais déploré de gros pépins physiques au cours de sa carrière. Il pourrait dès lors aider son lieutenant de luxe durant l’intersaison dans ce domaine. Une hypothèse que doit sûrement partager Kevin Garnett, également agacé par la santé fragile de l’ancien Pelican dans le Dan Patrick Show.

Publicité




Il doit passer au niveau supérieur en matière de préparation physique. Soyons honnêtes : LeBron n’est pas venu à LA pour quitter la ligue sur une bonne note, dans une belle franchise comme les Lakers. Il voulait jouer avec un gros talent plus jeune. Un peu comme ce qu’a fait Dwyane Wade avec lui à Miami. AD est à LA pour suivre ses traces, en termes de titres et d’état d’esprit. Et pour l’instant, il ne le fait pas.

Pour parer à ce problème, Davis pourrait donc commencer par imiter son coéquipier via son emploi du temps durant la présaison. La sortie rapide de leur équipe lors de la postseason devrait rendre cette tâche plus facile à accomplir. Quoi qu’il en soit, The Brow sera attendu au tournant par le Big Ticket sur l’exercice à venir.

Publicité

Il doit passer à un niveau supérieur pour ce qui est de son corps et de son entrainement. Quel que soit ce qu’il a fait sur les 10 dernières années, ça ne fonctionne pas. Il ne devrait pas être à cours de forme pendant la saison régulière. Je ne comprends vraiment pas cette situation.

Anthony Davis agace particulièrement la vieille garde de la NBA par son physique délicat. Robert Horry et Kevin Garnett tirent donc dans le même sens, en lui recommandant de changer de coach personnel.

Feed NBA 24/24