Publicité

NBA – L’ahurissante stat sur le match de Rudy Gobert face aux Clippers

Gobert répond aux critiques avec un monstrueux double-double ! NBA
(DR)

Énorme face aux Clippers, Rudy Gobert a été une pièce centrale de la victoire du Jazz dans le Game 2. Ce constat est appuyé par une statistique révélée par ESPN. Les chiffres donnent le tournis !

Publicité

Après la victoire d’entrée de jeu dans la série contre LA, Utah voulait enchaîner avec une deuxième win d’affilée. Mission accomplie à la maison (117-111), au terme d’une rencontre dominée de bout en bout par les hommes de Quin Snyder. Aux côtés de Donovan Mitchell (37 points), Rudy Gobert a à nouveau fait jouer ses muscles, terminant avec 13 points et pas moins de 20 rebonds.

De très grosses stats, qui ont permis au Français d’établir un nouveau record de franchise totalement fou. Mais ce qui a le plus marqué les esprits, c’est la force défensive qu’il a représenté sur le match. Tim MacMahon, journaliste pour ESPN, a ainsi sorti le rating défensif du Jazz avec et sans Rudy sur le terrain. Et le résultat laisse pantois :

Publicité



Évaluation défensive du Jazz pour le Game 2 avec Rudy Gobert sur le terrain : 97.3

Évaluation défensive du Jazz lors du Game 2 avec Gobert hors du terrain : 169.6

Il y a une raison pour laquelle il a trois trophées de Défenseur de l’Année.

Publicité




Effectivement, c’est là un sacré écart statistique. Fraîchement élu DPOY pour la troisième fois de sa carrière, The Stifle Tower est un mur infranchissable quand il est sur les parquets. Il ne fait pas que jouer les gardiens de but sous le cercle, il est également très fort dans la dissuasion de manière générale. Résultat, les adversaires y réfléchissent à deux fois avant de s’aventurer dans la raquette d’Utah.

Cela veut toutefois dire aussi que ses coéquipiers sont très friables dans leur moitié de terrain, lorsqu’il n’est pas là. Il faut donc espérer que Gobzilla ne se blesse pas pendant ces playoffs, histoire que le Jazz puisse disposer de son totem. Sans l’international tricolore, il paraît invraisemblable que les Mormons deviennent champions. Une preuve du rôle crucial qu’il joue dans cette équipe.

Publicité

Imbattable en défense contre les Clippers, Rudy Gobert a encore une fois justifié son statut de meilleur défenseur de la ligue, n’en déplaise à ses détracteurs. S’il continue sur sa lancée, on devrait rapidement retrouver sa franchise en finales de conférence.

Feed NBA 24/24