Publicité

NBA – La raison méconnue qui compromet le futur de Luka à Dallas

Luka Doncic cible compartiment améliorer
SB Nation (DR)

La fin de saison 2020-21 est pour le moins turbulente à Dallas. Entre départs de cadres importants et rumeurs de tensions entre Luka Doncic et la franchise, ça ne sent pas bon à l’heure actuelle. Pour ne rien arranger, une nouvelle assez inquiétante a été révélée, qui met en péril l’avenir du Slovène dans le Texas…

Publicité

Les mauvaises nouvelles tombent comme des dominos à Dallas. Après Donnie Nelson, GM de la franchise depuis plus d’une décennie, c’est Rick Carlisle qui a annoncé prendre le large à l’issue de cette saison. Les Mavs se retrouvent donc sans deux éléments fondamentaux au processus de recrutement, à moins de deux mois de la free agency.

Mais pire encore, tous ces bouleversements ne sont pas pour rassurer la star de l’équipe, Luka Doncic. Le cas Nelson l’a d’ailleurs beaucoup touché… et ce pour une bonne raison. Ce que peu de gens savent, c’est que le fils de Don Nelson entretenait une relation privilégiée avec le Slovène, mais aussi avec son entourage. Tim MacMahon a donné davantage de détails sur ESPN :

Publicité

Donnie était vraiment important, juste en termes de la dynamique de Luka. Pas seulement pour sa relation avec Luka, mais aussi pour sa relation qu’il avait avec Bill Duffy, l’agent de Luka. Les Mavericks, bien avant que Luka Doncic n’arrive… ils ont eu pas mal de contentieux avec Duffy.



Bill Duffy était l’agent de Steve Nash. Mark Cuban a publié un post à plusieurs milliers de vues sur son blog pour critiquer Bill Duffy après le départ de Steve Nash pour les Suns, il y a longtemps. Bill Duffy a représenté Darren Collison. Il a représenté Rajon Rondo. Ces gars ont eu des passages désastreux, brefs, désordonnés et litigieux sous les ordres de Rick Carlisle.

Publicité




Voilà qui ne devrait pas rassurer la fanbase des Mavs… En se séparant de son GM, la franchise a également mis fin à la seule relation un tant soit peu positive entre elle et l’agent de son joueur vedette. Et quand on sait qu’El Matador sera libre à l’été 2022, c’est une complication de plus qui s’est ajoutée dans le cadre d’une possible prolongation au supermax (201 millions sur cinq ans).

Il va donc falloir rapidement reformer un organigramme moins hostile envers l’entourage du Slovène, si Dallas ne veut pas le laisser filer entre les doigts. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que Luka n’est pas comme un Dirk Nowitzki. Il ne restera certainement pas aussi longtemps que la légende allemande s’il continue d’échouer en postseason avec son équipe. Le convaincre de rester sera donc bien plus dur dans ce cas…

Publicité

Luka Doncic n’est pas encore en partance des Mavs, mais les récents évènements ne tendent pas à lui donner envie de prendre racine dans le Texas. C’est une intersaison charnière qui attend la franchise, car elle pourrait bien y jouer son avenir à long terme…

Dallas Mavericks Déclarations Luka Doncic NBA 24/24

Feed NBA 24/24