Publicité

NBA – La géniale anecdote du duel entre KD et Curry… à 10 et 11 ans

Les superstars NBA des Brooklyn Nets et des Golden State Warriors, Kevin Durant et Stephen Curry, ont vu une géniale anecdote de leur duel en middle school être révélée
DR

Avant de s’affronter, puis de faire équipe sur les parquets NBA, Kevin Durant et Stephen Curry se sont côtoyés… sur le circuit AAU, alors qu’ils n’avaient même pas atteint la puberté. Et leur confrontation se voyait déjà pimentée par une bonne dose de trash-talking !

Publicité

Durant sept saisons, et pas moins de 23 oppositions directes en saison régulière, ils ont offert aux fans un spectacle retentissant. Puis, ils ont uni leurs forces pendant 3 ans, avec deux titres à la clé. Rivaux d’excellence, puis coéquipiers hors pairs, Stephen Curry et Kevin Durant possèdent, qu’ils le veuillent ou non, des destins intimement liés en NBA.

Ils n’ont cependant pas attendu de se rendre dans la ligue pour croiser le fer. Avant de s’éviter sur leur exercice commun en NCAA, les deux superstars ont en effet déjà vu leur route s’entremêler… en middle school. Dans son nouveau livre Can’t Knock the Hustle, Matt Sullivan raconte les dessous de la rencontre au sommet entre les deux mini-prospects.

Publicité



Posé sur son canapé, (Durant) regardait Steph Curry et les Golden State Warriors se balader en playoffs, à grands coups de tirs à 3 points et de no-look alley-oops. Leur énergie a rappelé à KD le style explosif de son équipe de jeunes dans le Conté de Prince George, Maryland – les PG Jaguars, ultra-dominants sur le circuit AAU, accusés de trop dominer, ou bien de ne pas gagner avec assez de marge au score.

Publicité




« Surcôté ! », criaient les parents depuis les tribunes. « Fais-le finir dans les gradins ! », demandait à un KD de 10 ans son coach, Taras « Stink » Brown, lorsque les Jaguars affrontaient pour la première fois Stephen Curry, 11 ans. Cherchant à retrouver ce sentiment de domination extrême, KD a continué de suivre les playoffs 2015 – « Steph Curry se réveille ! Le MVP est pour lui ! » – et a appelé Stink. « Être jeune me manque, » a-t-il déclaré.

L’histoire ne dit pas si Durantula a bel et bien suivi les consignes de son entraineur de l’époque, et s’il s’est occupée du cas de Steph. L’issue de ce choc reste elle aussi inconnue. Cependant, ce dernier se place visiblement aujourd’hui comme la première pierre de la réunion des deux hommes du côté de la Baie, en 2016.

Publicité

Malgré son déficit d’âge, Kevin Durant devait déjà afficher un sérieux talent à 10 ans, pour être prié de ne faire qu’une bouchée de son aîné, Steph Curry. 22 ans après cette rencontre d’été 1999, chacun se place comme l’une des plus grandes figures de la NBA.

Feed NBA 24/24