NBA – Luka révèle son idole choc : « C’est pour lui que je porte le 77 »

Record de franchise pour Luka Doncic
EuroHoops (DR)

Véritable superstar NBA, Luka Doncic n’en reste pas moins un produit issu du basket FIBA. Le Slovène a donc grandi avec des modèles différent de ce que l’on peut souvent entendre dans la grande ligue. L’un d’entre eux est d’ailleurs celui l’ayant poussé à adopter son numéro de maillot aux Mavs !

Publicité

Si on le connaît désormais surtout pour ses cartons en NBA, ainsi que pour les records de précocité qu’il cumule par douzaines, Luka Doncic n’a pas attendu sa draft en 2018 pour montrer son talent. C’est justement grâce à ses performances impressionnantes sur la scène européenne, alors qu’il n’était qu’un jeunot, que le joueur des Mavs avait pu obtenir une cote gigantesque auprès des scouts de la grande ligue.

Contrairement à beaucoup de stars US, il a aussi grandi avec des idoles provenant presque toutes d’Europe. Il a d’ailleurs réagi il y a peu à l’annonce de la retraite de Vassilis Spanoulis, grande figure du basket FIBA. El Matador a alors révélé à EuroHoops que ce dernier avait été son modèle de jeunesse :

Publicité

Spanoulis était mon idole depuis que je suis petit. Je le regardais tout le temps. C’était un peu triste de le voir prendre sa retraite. C’est pour ça que je porte le numéro 7. Je veux dire, je ne pouvais pas porter le numéro 7 (propriété de Dwight Powell, ndlr), car il était déjà pris, alors j’ai pris le 77. Il était vraiment, vraiment important pour moi.



Un hommage vibrant pour un joueur exceptionnel. Fait amusant, Spanoulis fut drafté en 2004 par… Dallas. S’il n’a évolué qu’une saison dans la grande ligue, à Houston, le Grec n’aura pas eu besoin de cela pour devenir une légende en Europe. À la fois meilleur marqueur et meilleur passeur de l’histoire de l’Euroligue, il a éclaboussé le Vieux Continent de son talent pendant une quinzaine d’années.

Publicité

Autre joueur à avoir annoncé qu’il prenait sa retraite, Felipe Reyes a également eu droit à un message de la part de Halleluka. Il faut dire que les deux hommes partagent des souvenirs de leur temps commun au Real Madrid :

Évidemment, Felipe Reyes était mon coéquipier, et il m’a appris bien des choses. C’était le vétéran là-bas, et il a presque tout gagné. Il a été là à un moment très important pour ma carrière.

Vainqueurs, en autres, de l’Euroligue et du championnat d’Espagne ensemble, Reyes et Doncic ont effectivement eu une relation privilégiée. Le pivot de la Roja a notamment pu distiller quelques conseils précieux au jeune Slovène, avant de faire le saut Outre-Atlantique. Il semblerait qu’ils aient porté leurs fruits.

Publicité

Une chose est sûre, Spanoulis et Reyes auront considérablement influencé la carrière du ROY 2019 sur le plan psychologique, faisant de lui un véritable gagneur alors qu’il était à peine majeur. Les Mavs ne s’en plaindront pas, eux qui ont récupéré ainsi l’un des visages de la NBA du futur.

Dallas Mavericks Déclarations Luka Doncic NBA 24/24

Toute l'actu NBA