NBA – Rachel Nichols au bord des larmes, la fille de Rose la saccage !

Rachel Nichols a été détruite par la fille de son collègue Jalen Rose
@mariahcrose / DR

Le scandale autour de Rachel Nichols et d’ESPN n’est visiblement pas près de prendre fin… Dans l’oeil du cyclone depuis quelques jours, la journaliste vedette s’est exprimée les larmes aux yeux afin de présenter ses excuses et calmer le jeu. Une prise de parole qui est visiblement loin d’avoir convaincu la fille de son collègue Jalen Rose !

Publicité

À l’approche des Finales, l’ambiance n’aurait pas pu être plus délétère dans les locaux d’ESPN… En effet, alors que les fans s’apprêtent à voir les Suns et les Bucks en découdre, le média sportif n°1 dans le monde est plongé dans une crise sans précédent suite aux commentaires à tendance raciale de la journaliste vedette Rachel Nichols.

D’ailleurs, un proche collaborateur de LeBron James a aussi été impliqué avec une phrase particulièrement choquante adressée à la journaliste… Présente à l’antenne pour son émission The Jump, Nichols a tenu à s’expliquer devant les téléspectateurs, et il a été difficile pour elle de retenir ses larmes.

Publicité

La première chose que l’on apprend en école de journalisme, c’est de ne jamais être l’information. Je ne compte pas briser la règle aujourd’hui et vous distraire de ces fantastiques Finales NBA. Mais je ne veux pas laisser passer ce moment sans dire à quel point je respecte mes collègues à ESPN, et à quel point je suis désolé d’avoir blessé certaines personnes, surtout Maria Taylor.

Publicité




Face à la polémique, Rachel Nichols était au bord des larmes au moment de s’excuser, et elle a heureusement pu compter sur le soutien de ses deux collègues sur le plateau Richard Jefferson et Kendrick Perkins. Mais tout le monde ne lui a pas pardonné ses propos. La fille de Jalen Rose, lui aussi employé d’ESPN, a été sans pitié avec la journaliste vedette !



Publicité

Maria Taylor sait qu’elle a un talent rare dans le monde des médias, donc je ne vais même pas développer et la complimenter. Je veux simplement souligner qu’elle a déjà vraiment joué au basket. Et si Rachel veut parler de favoritisme, parlons de sa relation avec Diane Sawyer, la reine de ABC. Mais évidemment tu as eu ta place d’emblème à ESPN parce que tu es si divertissante et talentueuse…

Tu es une femme dans le monde médiatique et tu t’es moquée du mouvement « Me Too » et des femmes qui ont été agressées sexuellement… C’est drôle ?! Et puis tu es fatiguée par « Black Lives Matter » ? C’est bizarre, tu n’as jamais été fatiguée au moment de faire tes monologues dessus ou au moment de faire des publications sur les réseaux sociaux.

Publicité

Plutôt que de pleurer et de faire passer Maria pour la garante de la diversité, tu devrais t’en prendre aux personnes qui estiment qu’il n’y a de la place que pour une femme sur le plateau. Et si on est honnête, Rachel Nichols est une journaliste bien en dessous de la moyenne. Je suis désolée que tes privilèges de blanche n’aient pas marché cette fois.

Rachel Nichols s’est mise quelques personnes à dos de façon assez irréversible ! À elle d’assumer ses propos et d’en ressortir plus forte pour la suite de sa carrière.

Buzz NBA 24/24

Toute l'actu NBA