Publicité

NBA – Andre Drummond : « Je jouerai aux Shangai Sharks l’an prochain »

La durée d'absence d'Andre Drummond connue ! NBA
Adam Pantozzi

Agent-libre cet été après une expérience globalement ratée aux Lakers, Andre Drummond ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Alors dans l’attente de se trouver un point de chute, le pivot a ironisé avec beaucoup d’auto-dérision.

Publicité

A bientôt 28 ans, la carrière d’Andre Drummond arrive à un tournant. Depuis son arrivée dans la ligue, le big man n’a eu de cesse de démontrer qu’il pouvait afficher d’impressionnantes statistiques, empilant les double-doubles points-rebonds comme des perles. Ses faiblesses hors-statistiques, en revanche, sont toujours aussi criantes, et posent un vrai plafond à son potentiel.

En grandes difficultés lors de son passage aux Lakers, Drummond devrait ne pas s’éterniser dans la cité des anges. D’ailleurs, son tacle envers la franchise sur les réseaux sociaux va clairement dans le sens d’un départ durant l’été. Mais pour aller où ?

Publicité

Au micro de l’émission « Pardon My Take », l’ancien de Détroit s’est auto-trollé :

Journaliste : « Alors où est-ce que tu vas jouer l’an prochain ? »

Drummond : « Shangai, en Chine »

Journaliste, amusé : « Wow, ta carrière va vraiment mal à ce point ? »



Sur les réseaux sociaux américains, le championnat chinois et plus généralement la franchise de Shangai sont régulièrement utilisés comme une voie de garage, dans laquelle les internautes se plaisent à « envoyer » les joueurs en difficulté. Cette année, l’un d’eux avait même crée la All-Shangai Sharks Team, comprenant Ben Simmons, Tyler Herro, Kyle Kuzma… et Drummond, entre autres.

Publicité




Kuzma et Drummond avec les Shangai Sharks l’année prochaine

Bien évidemment, ni Kuz ni Dédé ne vont signer en Chine – pas pour l’instant du moins. Drummond espère un gros contrat avec un joli chèque, mais pas sûr que sa saison poussive à Cleveland comme à Los Angeles lui permette d’avoir ce à quoi il prétend. Des bruits de couloirs évoquent toutefois un intérêt de Dallas.

Publicité

Les pistes restes floues pour Andre Drummond, qui préfère rigoler des trolls qui n’ont eu de cesse de le critiquer sur les réseaux. Pour la vraie destination du pivot, rendez-vous en août pour la free agency.

Andre Drummond Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA