Publicité

NBA – Les 5 équipes qui se sont manifestées pour choper Ben Simmons

NBA Ben Simmons historiquement mauvais
ESPN

Particulièrement mauvais lors de la postseason des Sixers, Ben Simmons se dirige lentement mais sûrement vers un changement d’équipe. Pour cela, il faudra toutefois trouver un partenaire susceptible de monter un trade. Selon les rumeurs, cinq franchises seraient notamment en lice pour obtenir l’Australien.

Publicité

Dramatique au scoring en playoffs et en froid avec les fans de Philadelphie, on ne peut pas dire que 2020-21 fut une grande réussite pour Ben Simmons. L’ailier a été désigné par beaucoup comme le grand responsable de la défaite des siens en demi-finales de conférence, alors que son escouade comptait parmi les favoris au titre. Voilà qui fait plaisir…

Du coup, les rumeurs autour de son départ de font qu’enfler depuis la fin de saison des Sixers. L’Australien est envoyé un peu partout, selon les différentes rumeurs de trades autour de lui. Toutefois, il semblerait que certaines équipes auraient l’envie concrète de récupérer le ROY 2017. D’après le Bleacher Report, cinq franchises seraient ainsi en tête de liste pour acquérir ses services :

Publicité

D’après Jake Fischer, Cleveland, Indiana, Minnesota, Sacramento et Toronto ont tous manifesté leur intérêt pour l’acquisition de Ben Simmons.



La première chose que l’on constate, c’est qu’il s’agit là d’une sacré downgrade par rapport à Philly, en matière de résultats collectifs. En effet, en l’état actuel des choses, il sera dur pour chacune de ces franchises d’atteindre les playoffs l’année prochaine, même avec Benny. Et puis, quand on regarde les effectifs respectifs, on se rend vite compte que les négociations pourraient être assez compliquées…

Publicité




Ainsi, il se trouve que la majorité des équipes listées ont avant tout de gros assets dans la raquette (Domantas Sabonis aux Pacers, Pascal Siakam aux Raptors, Karl-Anthony Towns aux Wolves…). Or, avec un Joel Embiid qui phagocyte déjà une partie des ballons sous le cercle, il sera plus avisé pour les Sixers de récupérer un joueur extérieur, capable de former un duo de pick and roll dynamique avec le Process. À la limite, Minnesota pourrait tenter un package incluant D’Angelo Russell et Anthony Edwards, mais ce serait cher payé.

Du coup, c’est plutôt Sacramento qui apparaît comme le favori pour le moment. Après tout, les Kings disposent d’un De’Aaron Fox qui pourrait immédiatement s’imposer comme le partenaire privilégié du Camerounais. Pas forcément adroit de loin (32% la saison dernière), le meneur est en revanche un bien meilleur scoreur que Simmons et sort de sa meilleure campagne individuelle en carrière (25 points et 7 passes de moyenne). Suffisant pour convaincre Daryl Morey ?

Publicité

Plus que jamais, l’avenir de Ben Simmons semble s’écrire loin de Philadelphie. Malheureusement pour lui, il semblerait qu’il ait à dire adieu à de quelconques ambitions de playoffs au passage…

Feed NBA 24/24