Publicité

NBA/JO – Jouer pour Gregg Popovich ? L’avis honnête de Kevin Durant

NBA KD s'exprime au sujet de Popovich
Ned Dishman

Si Team USA s’est reprise dès le deuxième match de poules, la défaite face à la France est restée dans les mémoires. Au point où des rumeurs circulent à propos de tensions entre le groupe et son coach, Gregg Popovich ! Interrogé sur le sujet, Kevin Durant a toutefois donné une réponse surprenante.

Publicité

Grands favoris à l’or olympique au Japon, les basketteurs américains ont pourtant vécu une bien mauvaise surprise lors du match d’ouverture. En perdant contre la France (83-76), Team USA s’est faite surprendre malgré un effectif pourtant bien plus fort intrinsèquement. Autant dire que les intéressés étaient particulièrement frustrés après la rencontre !

Résultat, il se murmure qu’il y aurait une fracture entre les joueurs et le coaching staff, notamment avec Gregg Popovich. Néanmoins, il semblerait que ce ne soit pas le cas du côté de Kevin Durant. Au cours de son dernier podcast, l’ailier des nets a en effet expliqué qu’il appréciait beaucoup l’avoir comme entraîneur en sélection :

Publicité

Il a été bon. Pop vous met au défi tous les jours – il va challenger votre mentalité, ainsi que votre QI basketballistique. Physiquement, il vous met au défi parce que les entraînements sont difficiles avec lui. Il aime aussi beaucoup plaisanter.



Si vous avez un peu d’esprit, je pense que vous pouvez survivre sous la direction de Pop. Et ça fait du bien d’être entouré par des gars qui travaillent avec lui aussi. Chip Engelland, Steve Kerr, ils ont tous travaillé et côtoyé Pop depuis des décennies.

Publicité




Pas de rancoeur envers Pop donc du côté de Durantula, qui s’estime chanceux de pouvoir évoluer sous ses ordres. Il faut dire que le chef d’orchestre des Spurs a pour lui de connaître la formule de la réussite. Il a été à la tête de la dynastie de SA du début à la fin, a fait progresser des Tony Parker, Manu Ginobili et autres Tim Duncan et a vu son travail être récompensé de cinq bagues de champion.

Dans son sillage, une foule de ses assistants ont su se faire un nom à travers la ligue en tant que head coachs à succès. On compte notamment Mike Budenholzer, champion NBA cette année, ou encore Quin Snyder, dont le Jazz a signé le meilleur bilan de la ligue en saison régulière. Preuve que la recette fonctionne, même si le jeu prôné par le vétéran est parfois tout sauf spectaculaire.

Publicité

À priori, on ne peut pas dire que les tensions entre Gregg Popovich et ses stars players soient avérées. En tout cas, ce n’est pas Kevin Durant qui lui jettera la première pierre !

Feed NBA 24/24