Publicité

NBA/JO – La réponse glaciale de Kevin Love au boss de Team USA qui l’a fracassé

Kevin Love avec Steve Kerr à Team USA
DR

Dégommé publiquement par le boss de Team USA, Kevin Love a répondu cash. C’est sans-filtre, et ça a le mérite d’être clair. Autant dire qu’on ne reverra pas l’ailier-fort jouer pour l’Oncle Sam de sitôt…

Publicité

Le feuilleton Kevin Love a peut-être enfin trouvé son épilogue. Pour re-situer la chose, le joueur des Cavs, malgré une saison bien délicate du côté de Cleveland, avait assuré à Team USA qu’il pourrait jouer un rôle intéressant et contribuer au roster américain pour les Jeux Olympiques de Tokyo. A l’évidence, K-Love était pourtant trop juste physiquement, et le verdict a été sans appel.

A peine son retrait de l’effectif annoncé, l’ancien coéquipier de LeBron James a eu le déplaisir de voir Jerry Colangelo, grand manitou de Team USA, le dégommer sur la place publique avec des mots blessants. Une sortie assez violente, qui a eu de nombreux échos.

Publicité

Tout d’abord, un ancien joueur membre de l’équipe de 2004 a dégommé Colangelo en retour, défendant ainsi Kevin Love. Et sans surprise, c’est le joueur lui-même qui a fini par réagir. Le message est clair, net et précis :



Dites-leur d’aller se faire foutre. Mais pardonnez-leur.

Publicité




Pas besoin d’élaborer, aucun doute sur le ressenti de Love. Fragile mentalement et en proie à quelques soucis de dépression, on imagine que l’intérieur des Cavs a d’autant plus mal vécu l’affront, lui qui voulait bien faire et était prêt à sacrifier son été pour Team USA malgré ses pépins physiques. Au final, l’expérience aura viré au fiasco de A à Z.

A bientôt 33 ans, Kevin Love est quoiqu’il en soit encore et toujours un joueur de Cleveland, malgré de grosses rumeurs de départ ces derniers mois. Il se pourrait d’ailleurs que le big man soit packagé durant l’été – dans le cas contraire, il restera apporter ses 20-25 minutes par soir et encadrer les jeunes.

Publicité

Kevin Love n’a pas laissé passer les propos archi-froids de Jerry Colangelo. Réponse cash du big man, qu’on ne devrait pas revoir avec un maillot américain sur les épaules…

Jeux Olympiques Kevin Love NBA 24/24 Team USA

Feed NBA 24/24