Publicité

NBA – En guerre avec Philly, les destinations préférées de Ben Simmons connues !

Ben Simmons bientôt en Californie ?
Basketball Forever (DR)

C’est l’événement de ce mardi soir dans la sphère NBA : Ben Simmons a informé les Sixers qu’il ne voulait plus jouer pour eux et qu’il ne se présenterait pas au training camp. Un trade est donc inévitable, et l’Australien a ses préférences… qui compteront probablement pour du beurre.

Publicité

Après des semaines de feuilleton, les choses sont claires : Ben Simmons et Philadelphie, c’est terminé. Le Philly Inquirer rapporte ce mardi que le All-Star a informé le management des Sixers qu’il ne se rendrait pas au training camp à la fin du mois de septembre, et qu’il n’a aucunement l’intention de jouer pour la franchise à nouveau.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, et devrait précipiter un trade de l’Australien dans les jours où les semaines à venir. Dans le même article de l’Inquirer, un exécutif de la conférence Ouest a révélé les gros griefs qui existent entre Simmons et le reste de l’équipe, ainsi que les destinations privilégiées du meneur pour son transfert à venir :

Publicité



Un exécutif de l’Ouest :

« Ben Simmons dit qu’il refuse de jouer pour les Sixers. Il veut aller dans 3 équipes californiennes. Il y a tellement de rancoeur entre lui et l’équipe ».

4 équipes sont situées en Californie en NBA : les Lakers, les Clippers, les Warriors et les Kings. Rien n’a fuité sur l’identité de la franchise laissée au placard par Simmons parmi ces quatre, mais les spéculations vont déjà bon train.

Publicité




Rappelons cependant une chose, très importante : Ben Simmons n’est pas free-agent, et il ne choisira pas sa destination. Ce sont les Sixers qui ont le contrôle total sur le choix, et il y a fort à parier qu’au vu du clash public entre les deux camps, le GM Daryl Morey ne cherche pas franchement à accommoder sa future ex-star, mais bien à récupérer le meilleur package.

Simmons ira donc là où il est envoyé, sachant que des prétendants comme les Wolves, les Raptors ou les Blazers sont déjà sur les rangs. Quant aux équipes californiennes, la piste Lakers semble clairement impossible, tandis que celles des Clippers, Warriors et Kings méritent éventuellement qu’on y prête attention… Mais au final, encore une fois, seuls les Sixers décideront.

Publicité

Ben Simmons se verrait bien relancer sa carrière sous le soleil de Californie, mais la situation et son comportement ne l’aideront probablement pas à y parvenir sur ce trade. A moins qu’un package fasse tout basculer…

En direct : toute l'actu NBA