Publicité

NBA – Les 5 fiascos récents les plus retentissants des Lakers

LeBron James chez les Lakers
(DR)

Si les Lakers sont de retour dans les hautes sphères avec LeBron & co., ils sortent surtout de plusieurs années particulièrement compliquées. Mauvais résultats, tensions dans le vestiaire et même dans les bureaux… Cinq moments peu flatteurs ont notamment fait la une à l’époque. On fait le point

Publicité

Le départ de Dwight Howard en 2013

dwight howard lakers
DR

Sur le papier, l’effectif 2012-13 des Pourpres et Ors avait tout pour réussir. Steve Nash, Pau Gasol, Kobe Bryant… et bien sûr Dwight Howard, arrivé d’Orlando. Mais entre la fin de saison rapide du Canadien, la rupture du tendon d’Achille du Mamba et la mauvaise relation de celui-ci avec D12, rien n’a fonctionné sur cette saison. Malgré ça, LA a tenté de conserver le pivot l’été suivant, notamment avec une énorme affiche en plein centre-ville… Pas suffisant pour retenir le free agent, qui s’en est allé à Houston.

Publicité

La sieste de Chris Kaman… en plein match

DR

La saison 2013-14 des Lakers fut un désastre. Un bilan de 27-55, une infirmerie pleine à craquer, Kobe toujours en convalescence… Les défaites s’enchaînent à un rythme effrayant, et les joueurs en ont visiblement marre. Lors d’un match en février 2014, Chris Kaman signe l’une des images de la saison après être sorti suite à sa cinquième faute. L’effectif étant réduit à seulement huit éléments, le pivot a la place… pour se taper une sieste pendant le dernier quart. Dans le plus grand des calmes…

Publicité

La tentative de recrutement complètement ratée de LaMarcus Aldridge

DR

En 2015, LaMarcus Aldridge est l’un des agents libres les plus courtisés du marché, et Los Angeles se met logiquement en tête de le récupérer. Même Adam Levine, chanteur de Maroon 5, sera réquisitionné pour l’opération séduction… Sauf que LMA sort dégoûté de la première rencontre avec les dirigeants. Ces derniers l’auraient en effet surtout voulu pour des raisons marketing ! Il signera finalement aux Spurs, tandis que les Californiens subissent un sévère camouflet.

Publicité




La désastreuse free agency 2016

NBA Mitch Kupchak comme GM des Lakers
AP Photo / Greg Beacham

Kobe désormais retraité, les Angelinos avaient besoin de construire rapidement un bon effectif, afin d’aller de l’avant. Sur les premières 24 heures de la free agency, le GM Mitch Kupchak va investir plus de 130 millions de dollars en nouveaux joueurs ! Le souci ? Ces derniers se nommaient… Timofey Mozgov et Luol Deng, tous deux en fin de parcours. Un ratage monumental qui les plombe encore aujourd’hui sur le plan financier, et qui a précipité le départ de Kupchak.

Publicité

Le fiasco Magic Johnson-Rob Pelinka

DR

Pour succéder à ce dernier, la franchise a décidé d’opter pour un duo, avec la légende Magic Johnson pour accompagner Rob Pelinka, ex-agent de Bryant. Si les deux hommes sont parvenus à faire venir LeBron James dans la Cité des Anges, la première saison du King sera une déception sur le plan collective, avec une absence des playoffs… Suite à ça, Johnson claquera la porte en expliquant vouloir retrouver du plaisir. Il accusera également Pelinka de lui avoir planté des couteaux dans le dos… Ironiquement, c’est depuis son départ que les Lakers sont de retour aux sommets.



Difficile de croire qu’on parle là des mêmes Lakers, champions en 2020… Comme quoi tout peut aller très vite en NBA, et ce dans tous les sens.

En direct : toute l'actu NBA