Publicité

NBA – Carmelo Anthony tacle les Blazers après leur gestion !

L'ailier NBA des Los Angeles Lakers, Carmelo Anthony, a révélé le futur rôle qu'il pourrait emprunter dans sa nouvelle franchise
DR

Membre des Blazers pendant deux ans, Carmelo Anthony a rejoint les Lakers durant l’été. Un choix important pour le vétéran, qui pensait peut-être continuer dans l’Oregon. Seulement voilà, un élément a changé la donne.

Publicité

Loin de la NBA pendant un an, Carmelo Anthony n’était pas forcément très loin de la retraite. Pourtant au niveau, l’ailier n’a pas réussi à générer de l’intérêt sur le marché, lui laissant croire à une fin de carrière plutôt abrupte. Finalement, les Blazers ont décidé de lui donner une chance, pour une association réussie.

Bien sûr, tout n’était pas parfait. Melo reste un problème en défense, mais il a pu montrer qu’il était toujours capable de scorer dans le 5 de départ. Sa place était bien en NBA, et toutes les franchises ont rapidement pu le constater. Alors cet été, quand l’intéressé était agent libre, on s’attendait à un retour dans l’Oregon.

Publicité

Proche de Damian Lillard et CJ McCollum, Melo pensait revenir à Portland pour une nouvelle campagne. Il n’a en tout cas pas fermé la porte, comme il l’explique dans une récente interview avec Chris Haynes. Le vétéran a adopté une approche « wait and see », afin de mieux évaluer ses options en fonction de l’intérêt des équipes.



Je vais être honnête, j’attendais de voir ce que Portland allait faire. J’ai parlé à Dame, CJ, est-ce qu’ils vont appeler ? Sont-ils intéressés ? Je n’ai rien entendu sur le fait que la franchise voulait me faire revenir, ou que je parte, et puis il y a eu un nouveau coach… Il y avait beaucoup d’incertitudes.

Au final, Portland est bien revenu vers Anthony pour le faire revenir… mais sans avoir un discours convaincant. L’ancien Knick était ouvert à un retour, mais il n’a pas aimé l’approche.

Publicité




Ils ne sont pas revenus vers moi comme je le pensais. Il n’y a pas de loyauté dans le sport, mais c’est ainsi et pour moi, j’étais loyal envers Portland. Je ne voulais pas quitter Dame ou CJ, mais c’est le business.

Publicité

Prêt à revenir, Carmelo Anthony n’a pas aimé l’approche effectuée par le front office des Blazers. Ce dernier est de plus en plus critiqué, et ce feuilleton ne va pas arranger sa piètre réputation. Tant mieux pour les Lakers, qui ont pu en profiter.

Feed NBA 24/24