Publicité

NBA – Le surprenant joueur actuel qui élève des zèbres et des kangourous sur son temps libre

Alison Pang / DR

Aussi WTF que cela puisse paraitre, dans la ligue actuelle, un joueur passe une grande partie de son temps libre à élever… des zèbres, des kangourous ou encore des gnous ! De qui s’agit-il ? Petit spoiler, ce n’est bien évidemment pas LeBron James, mais plutôt d’un ex-coéquipier… de Tony Parker ! Explications.

Publicité

Une fois leur carrière terminée, généralement aux alentours des 40 ans, les joueurs sont encore « jeunes » et cherchent en majorité à se trouver une nouvelle occupation. Si parfois la reconversion professionnelle est très proche des terrains, comme Steve Nash devenu entraineur ou encore Kendrick Perkins transformé en analyste TV, d’autres athlètes optent pour des voies diamétralement opposées.

On peut par exemple citer le nouveau métier de l’un des plus grands busts de l’histoire, Darko Milicic. S’il a quitté la NBA plus par défaut qu’autre chose, seulement 10 ans après son arrivée aux Etats-Unis et la faute à une carrière bien trop mitigée, sa reconversion professionnelle depuis 2012 est tout bonnement stupéfiante. De retour au pays en Serbie, il est aujourd’hui à la tête d’un business très florissant (au sens propre comme figuré).

Publicité

Du côté de Tony Parker, devenu investisseur et président du LDLC ASVEL, c’est aussi l’un de ses anciens coéquipiers (parmi une longue liste de joueurs) qui prépare une après-carrière « un peu » différente… à base d’animaux africains ! De qui parle-t-on ? D’un meneur drafté par San Antonio en 2008 que notre Français a côtoyé pendant trois saisons. Toujours en poste à l’heure actuelle, ce monsieur a désormais 35 ans et vient de signer du côté de Milwaukee pour l’exercice 2021-2022. Vous l’avez ? On parle bien évidemment de… George Hill !



Chose encore moins connue, cet ex-coéquipier de TP est aujourd’hui le propriétaire d’un immense ranch de 850 hectares dans le Texas, à l’intérieur duquel il élève, pendant son temps libre à côté de la saison des Bucks, de surprenantes espèces animales comme des zèbres, des kangourous ou encore des gnous ! ESPN nous en apprend davantage à son sujet :

En août 2017, George Hill a acheté un vaste terrain à Texas Hill Country, à 35 minutes de route au nord de sa maison de famille vers San Antonio. La propriété a été rasée et transformée en un vaste ranch. Il y a des dizaines d’espèces animales différentes. Il a acheté la majorité des animaux en 2017, mais début mai 2020 [pendant l’épidémie], il a ajouté un autre zèbre à son troupeau « pour son anniversaire »

Publicité




Sa plus grande motivation ? Faire plaisir à ses enfants, comme il l’expliquait lui-même au journaliste lors de cette interview :

George Hill : Je pense juste que c’est cool à voir pour mes enfants. Et pour eux d’avoir quelque chose de différent. Tout le monde a un chien ou un chat. … Je choisis juste d’autres animaux

A noter que tout comme Hill, d’autres joueurs n’ont pas attendu leur fin de cycle en NBA pour assurer leurs arrières. Jayson Tatum est l’un des meilleurs exemples actuels puisqu’à moins de 25 ans, il affiche une gestion financière très intelligente. Et outre Michael Jordan et LeBron James, qu’on ne cite même plus, un profil également impressionnant est celui de Junior Bridgeman. Arrière sans grand éclat majeur entre 1975 et 1987, il est devenu le deuxième joueur NBA le plus riche de l’histoire. On vous explique comment dans cet article.

Publicité

Quand George Hill sera définitivement à la retraite, nul doute que ses premières vacances seront un safari. Et pour ça, il n’aura même pas besoin de quitter les Etats-Unis. C’est l’avantage d’avoir son propre ranch privé.

NBA 24/24

Feed NBA 24/24