Publicité

NBA – Le gros nom potentiellement bientôt sur le marché !

Les superstars NBA Anthony Davis, Devin Booker, Domantas Sabonis, LeBron James, Kawhi Leonard, James Harden et Luka Doncic lors du All-Star Game 2020
Lampson Yip

À l’aube de la reprise en NBA, certaines bonnes affaires sont encore possibles. Pour les prétendants, on peut aussi se projeter en février, date de la prochaine deadline. D’ici là, un gros nom pourrait être disponible, puisqu’un départ est presque acquis. On fait le point.

Publicité

Pour les Lakers ou les Nets, le marché semble terminé. Les rosters sont complets et débordent même parfois, obligeant le front office à faire un choix lors du camp d’entraînement. L’avenir de Sekou Doumbouya se joue par exemple à Brooklyn, où il devra faire bonne impression dans les semaines à venir. Sinon ? Ce sera la porte.

En attendant la suite, il n’est pas impossible d’avoir de belles opportunités sur le marché. Marc Gasol pourrait décider de revenir dans la NBA, même s’il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Mais il n’est pas le seul nom qui devrait intéresser les prétendants.

Publicité

Afin de mieux comprendre, il faut regarder vers la conférence Ouest, plus précisément chez les Rockets. Sans surprise, depuis le départ de James Harden, la franchise est en reconstruction. Kevin Porter Jr est présent, tandis que Jalen Green vient d’arriver. Pour les vétérans, l’heure est donc venue de partir, à l’instar de John Wall.



Mais comme vous pouvez l’imaginer, le meneur n’est pas la seule cible intéressante du roster. On pense à Eric Gordon, qui était à plus de 17 points de moyenne l’an dernier. Après une première discussion avec ses dirigeants, l’ailier a fait comprendre ses envies de départ… même s’il donnera le maximum à Houston.

Publicité




Il explique à The Athletic :

Ils le savent déjà, ce n’est pas facile dans ma position. Mais au final, mon but ultime est d’aller sur le parquet d’aider, de montrer que je suis en bonne santé et permettre aux autres d’être meilleurs.

Le bémol dans cette histoire, c’est que Gordon doit encore toucher $37 millions environ pour deux ans de contrat. Pas facile de trader un tel deal, même si un buyout n’est pas une solution à exclure dans quelques mois. En attendant, les Rockets espèrent bien obtenir un petit quelque chose.

Publicité

Un ailier shooteur à 17 points de moyenne ? En voilà un profil qui va intéresser du monde parmi les prétendants. Pour l’heure, Houston n’est pas encore totalement vendeur… mais ça ne saurait tarder.

Free agents, free agency Houston Rockets NBA 24/24

Feed NBA 24/24