NBA – Les 5 joueurs qui ont perdu le plus d’argent cet été

NBA Andre Drummond avec le maillot des Sixers
DR

Si certains touchent le jackpot lors de l’intersaison, d’autres se montrent beaucoup moins chanceux au moment de signer un nouveau contrat. Cinq joueurs en particulier ont perdu gros cet été… et les montants en question sont juste astronomiques !

Publicité

5. Mike Conley (Jazz) : 13.5 millions de dollars

5 All-Déception 1er tiers saison
SLC Dunk (DR)

Pour beaucoup, le contrat de 153 millions signé par le meneur en 2016 reste l’un des deals les plus pourris de l’histoire. Si un tel constat ne fait pas justice au vétéran, force est de constater qu’il n’avait pas le niveau pour justifier un tel montant. Afin de pouvoir maintenir le cœur de l’effectif d’Utah sur le plan financier, l’ancien Grizzly n’a pas hésité à accepter une baisse drastique de son salaire, en prolongeant chez les Mormons. Il gagnera tout de même 21 millions en 2021-22, donc pas de quoi le plaindre !

Publicité

4. Gorgui Dieng (Hawks) : 13.6 millions de dollars

NBA Gorgui Dieng aux Spurs
DR

Alors qu’il n’avait plus dépassé les 10 points et 7 rebonds de moyenne depuis 2017, l’intérieur sénégalais était rémunéré à près de 17.5 millions (!) de billets verts l’an passé. Une anomalie absolue qui a été réglée cet été, personne ne souhaitant mettre autant d’argent sur lui. Même les Spurs ont renoncé à leurs droits sur lui… Résultat, il n’a obtenu qu’un maigre bail d’un an et 4 millions à Atlanta. Pas sûr d’ailleurs qu’il retrouve un jour ses émoluments des années 2010…

Publicité




3. Victor Oladipo (Heat) : 18.6 millions de dollars

Inquiétude pour Victor Oladipo ? NBA
Yahoo Sports (DR)

Le cas de l’ancien du Magic est particulièrement tragique, puisqu’il est directement lié à ses nombreux passages à l’infirmerie. Il y a encore quatre ans, Totor était un All-Star respecté et un superbe joueur des deux côtés du terrain. Mais depuis, la cascade de blessures qu’il a subi a fait s’écrouler complètement sa cote… et sa confiance sur les parquets. Le Heat lui a cependant donné une seconde chance, à lui de montrer qu’il peut la saisir et enfin revenir à son meilleur niveau.

Publicité

2. Otto Porter Jr. (Warriors) : 26.1 millions de dollars

DR

Alors qu’il n’a jamais justifié son statut de 3ème choix de draft, l’ailier a tout de même réussi à être grassement payé depuis ses débuts. Son contrat de 106 millions sur quatre ans a néanmoins pris fin cet été, et il s’est retrouvé à devoir demander une place au minimum vétéran auprès des franchises. Sacrée chute pour l’ancien Wizard… Sa pige aux Warriors pourrait toutefois lui permettre de se relever, lui qui pourrait bientôt incarner le nouveau Splash Brother en Californie.

Publicité

1. Andre Drummond (Sixers) : 26.3 millions de dollars

NBA Andre Drummond se fait détruire sur Twitter
Adam Pantozzi

Lorsque le pivot était encore aux Cavs à l’automne dernier, il touchait pas moins de 28 millions de dollars. Un an plus tard, la situation est bien différente… Ses quelques mois aux Lakers après avoir négocié un buy-out à Cleveland furent un flop complet, et son profil ne colle pas vraiment avec l’évolution du jeu en NBA. Désormais remplaçant de Joel Embiid, il doit prouver qu’il peut récupérer une place de titulaire autre part… Son passage en Pennsylvanie ne devrait donc être que de courte durée.



On ne va pas plaindre ces gars, puisqu’ils restent malgré tout millionnaires, mais on imagine que la baisse de salaire n’a pas dû leur faire plaisir… À eux de redresser la barre en performant dans les mois à venir !

Andre Drummond Mike Conley NBA 24/24 Stats, records Victor Oladipo

Toute l'actu NBA