Publicité

NBA – La femme de D-Wade vide son sac et s’en prend à des légendes !

La légende NBA du Miami Heat, Dwyane Wade, et sa femme, Gabrielle Union
Andrew D. Bernstein / George Pimentel

Gabrielle Union aime son mari plus que tout au monde et elle est prête à tout pour défendre son honneur. La preuve, elle vient de détruire trois légendes simultanément en réponse à de vieilles critiques faites sur Dwyane Wade !

Publicité

La famille Wade est plus soudée que jamais depuis le départ à la retraite de Dwyane. Ils se sont tous offerts de sublimes vacances à Paris cet été, ils ont d’ailleurs fait passer un message hilarant à Rudy Gobert, l’ainé Zaire devrait profiter du statut d’actionnaire minoritaire de son père pour se faire une place dans l’équipe G League du Jazz cette saison… En d’autres termes, tout roule.

D’ailleurs, la relation entre Flash et sa compagne Gabrielle Union semble encore plus fusionnelle que par le passé. Les deux tourtereaux s’affichent avec passion sur les réseaux sociaux, ils s’offrent des sorties interdites aux moins de 18 ans dans des clubs pour adultes… La routine n’a clairement pas sa place dans le quotidien des Wade – Union, surtout qu’ils doivent en plus jongler avec l’éducation de leur plus jeune fille.

Publicité

Gabrielle Union flingue le Big 3 des Celtics !

Alors forcément aujourd’hui, il est impossible de s’en prendre à l’un sans s’attirer les foudres de l’autre. Après les nombreuses critiques émises à l’encontre de Dwyane Wade et de son rôle dans la création du Big 3 avec LeBron James et Chris Bosh, notamment de la part d’anciens Celtics qui ne digèrent toujours pas le départ de Ray Allen, Gabrielle Union a sorti la sulfateuse. Elle s’est exprimée dans le podcast de JJ Redick.



J’étais présente pour assister à toute la haine du côté de Boston contre le Heat. Mais j’étais aussi là pour voir Kevin Garnett, Ray Allen, Paul Pierce et Rajon Rondo s’associer… Ils ne veulent pas le reconnaître, mais ce sont eux qui ont créé le phénomène des superteams modernes. Il y a toujours eu des superteams, à l’époque il n’y avait juste pas les réseaux sociaux et ces émissions qui parlent de sport 24h/24.

Publicité




Ils affirment que les deux situations étaient différentes, et oui, quand on regarde, Boston et Miami n’étaient pas pareil. Ils disent qu’ils ont « construit, pas acheté » leur équipe. Tout ce que j’entends là c’est chiant. D’accord c’était un groupe construit, mais est-ce que les gens venaient vous regarder jouer ? Non, tous les fans partaient à la mi-temps.

Gabrielle Union ne peut pas accepter les critiques de la part de légendes qu’elle estime responsables de la création des superteams. D’ailleurs, plus loin dans l’interview, elle n’a pas hésité à sortir la carte de la jalousie en affirmant que les mots de Kevin Garnett et Paul Pierce contre le Heat viennent simplement de leurs nombreuses défaites en playoffs…

Publicité

On ne touche pas à Dwyane Wade dans les médias ! Sinon, Gabrielle Union se fera un plaisir de sortir la sulfateuse pour prendre sa défense.

En direct : toute l'actu NBA