Publicité

NBA – James Harden sans pitié avec les Sixers et Ben Simmons

James Harden face aux Sixers
DR

Dans un choc entre deux franchises pas franchement stables, les Nets ont battu les Sixers à Philadelphie la nuit dernière (114-109). Après la partie, James Harden n’a pas particulièrement montré de remords sur la situation : chacun pour soi.

Publicité

Dégommés par les Bucks lors du match inaugural et toujours forcément marqués par l’absence de Kyrie Irving, les Nets sont péniblement rentrés dans leur saison 2021-2022. Résultat : il fallait faire une performance sur le parquet des Sixers, et malgré une entame de match compliquée, la mission a été accomplie avec un joli succès. Kevin Durant a régalé (29 points, 15 rebonds, 12 passes, tandis que James Harden a ajouté 20 unités et 8 assists.

De leur côté, Joel Embiid et sa clique ont connu un coup d’arrêt après leur succès inaugural. Il faut dire que le contexte est bien particulier en Pennsylvanie aussi : juste avant le match, le Camerounais a pris le micro devant tous les fans pour les implorer… de soutenir Ben Simmons, pourtant toujours absent des débats. Un bien étrange moment.

Publicité

Les problèmes des Sixers ? James Harden s’en fout

Toujours dans le flou sur la situation de l’Australien malgré quelques améliorations et un soutien public affiché par Embiid et Tobias Harris, les hommes de Doc Rivers ont dû rendre les armes face à de Nets qui ont gâché leur grande première à domicile. Pas de quoi affoler James Harden, conscient de la situation à Philly mais pas franchement concerné :



C’était leur premier match de la saison à la maison, et on sait bien qu’en tant que franchise et qu’équipe ils traversent des choses en ce moment. On savait qu’il y allait y avoir beaucoup d’émotions dans la salle. Mais nous, on voulait juste gagner. Venir ici et faire tout ce qui était en notre possible pour gagner. Et on l’a fait.

Publicité




Le message est clair : Harden et les Nets ont déjà assez de drama à gérer de leur côté pour en plus se soucier de celui des autres. La mission a donc été accomplie et de fort belle manière, ce qui devrait permettre à Steve Nash et sa troupe d’enfin lancer la saison.

Publicité

James Harden ne pense qu’à une chose : ses Nets, et tant pis s’il faut enfoncer d’autres équipes sur le chemin. Voilà une mentalité qui plaira aux fans new-yorkais !

En direct : toute l'actu NBA