Publicité

NBA – Woj dans la sauce après la révélation de documents gênants

Adrian Wojnarowski trash-talking insider nba
(DR)

Adrian Wojnarowski est une référence dans le microcosme NBA puisqu’il est l’une des sources d’information n°1 pour les fans, et parfois même les joueurs. Mais il supporte visiblement mal la concurrence, et notamment celle de Shams Charania. C’est en tout cas ce que laissent penser certains documents gênants.

Publicité

Le microcosme NBA est sans doute l’un des plus compétitifs dans le monde du sport, et ce à tous les niveaux. Sur le terrain déjà, les plus grands noms de la ligue prennent un malin plaisir à affirmer leur supériorité avec des matchs XXL ou des provocations sanglantes. LeBron James n’a par exemple pas apprécié les invectives incessantes de Cameron Payne ce vendredi, il n’a donc pas hésité à l’humilier avec un énorme mépris !

Mais il n’y a pas que les joueurs qui veulent être les meilleurs et décrocher les meilleurs contrats. Visiblement les journalistes aussi vivent leur quotidien comme une compétition. Il faut dire que la course au scoop est importante, notamment sur les gros dossiers comme Ben Simmons et les Sixers ou la vaccination de Kyrie Irving à Brooklyn. Celui qui aura l’information en premier sera assuré d’une énorme visibilité.

Publicité

L’énorme propagande de Woj pour ses propres intérêts

Et ce paramètre, Adrian Wojnarowski en tient compte tous les jours. Un temps seul au sommet de la hiérarchie, il doit désormais faire face à la concurrence féroce de Shams Charania, la vedette de The Athletic. Alors pour retrouver le trône et reprendre la main sur les scoops, le journaliste d’ESPN aurait créé un fichier gênant qu’il enverrait secrètement à toutes les équipes, tous les agents, histoire de gagner leur confiance.



Publicité




D’après Ethan Strauss, ancien de The Athletic, c’est bien Woj qui serait à l’origine de ce graphique très avantageux pour lui, même s’il passe par une autre structure pour le faire parvenir aux franchises. Avec ses 7 millions d’abonnés cumulés sur Twitter, Facebook et Instagram, il se pose clairement comme le patron du microcosme NBA dans les médias, ce qui pourrait forcer les agents à passer par lui pour faire fuiter des informations majeures.

Mais ce qui a mis la puce à l’oreille de certains destinataires de cet email envoyé en masse, c’est l’absence de certaines personnalités importantes. Par exemple, Stephen A. Smith n’est pas évoqué, alors qu’il connait parfaitement la NBA, en parle quotidiennement, et qu’il devrait désormais couvrir les Finales NBA… Mais en parler aurait fait sombrer Woj dans ce classement.

Publicité

Adrian Wojnarowski n’est pas qu’un journaliste, il est aussi un compétiteur ! Il n’a pas hésité à monter une campagne de propagande pour obtenir encore plus de scoops ! L’audace dans toute sa splendeur.

Buzz NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA