Publicité

NBA – Le héros surprise et oublié des Warriors sur le début de saison

Stephen Curry n'est pas un meneur selon Gary Payton
AP (DR)

Avec deux victoires obtenues au Staples Center pour débuter leur saison, les Warriors ont affiché de grosses qualités sur cette entame d’exercice. Emmenés par un Steph Curry déjà très productif, ils peuvent en outre compter sur un élément de l’ombre ô combien précieux.

Publicité

Aussi ambitieux que durant leur période d’hégémonie, ils n’ont jamais caché leur volonté d’aller récupérer leur trône cet été. Avec un Stephen Curry meilleur marqueur de la ligue l’an dernier, et un supporting cast renforcé pendant l’intersaison, les Warriors peuvent viser haut cette année. Ils s’assurent d’ailleurs de justifier leur statut sur l’entame d’exercice, avec de gros résultats.

Pourtant, leur calendrier ne laissait pas forcément imaginer de tels débuts. En effet, la ligue avait réservé aux hommes de Steve Kerr un planning plutôt relevé, avec des rencontres face aux Lakers, puis aux Clippers. Vainqueurs autoritaires de LeBron James & Co. lors de l’Opening Night, ils ont su enchainer de la plus belle des manières face à la troupe de Paul George, deux jours plus tard.

Publicité

Jusqu’ici, les Dubs ont principalement été portés par un Steph Curry déjà au rendez-vous. Après un premier match marqué par la maladresse, mais conclu avec un triple-double, le Chef a explosé face aux Clips, lâchant par la suite ses grosses ambitions cette saison. Mais là n’est pas le seul point positif qu’a pu dégager Steve Kerr. Invité du Tolbert, Krueger and Brooks Show, le coach a mis en avant un autre aspect satisfaisant du jeu de son équipe.



La prise de rebonds a en quelque sorte été une agréable surprise, pour être honnête avec vous. Avoir su dominer au rebond ces deux équipes, c’était génial.

Avec 50 rebonds captés contre les Lakers, puis 53 face aux Clippers, Golden State se place à l’heure actuelle comme la 5ème meilleure équipe de la ligue dans le domaine !

Publicité




L’homme fort et sous-côté des Warriors

Un constat pas vraiment habituel pour la franchise de la Baie, et ses 5 généralement de petite taille. Symbole de cette spécificité, c’est bien… Curry qui domine les siens dans l’exercice, avec 10 prises de moyenne ! Un homme moins médiatisé doit néanmoins être salué pour ses efforts dans le domaine selon Kerr : Kevon Looney.

Je pense que ça vient franchement du fait de faire jouer des groupes de vétérans. Looney est tout simplement fantastique au niveau du box out. Il peut ne pas récupérer le ballon à chaque fois, mais il empêche les adversaires de prendre le rebond offensif, ce qui permet à Steph et à d’autres d’arriver et d’attraper des longs rebonds. Donc j’ai vraiment l’impression d’avoir un groupe de vétérans à disposition.

Avec « seulement » 5.5 rebonds par match, Looney ne traduit pas sa grande taille et son immense envergure dans les chiffres. Toutefois, son travail de l’ombre facilite grandement la tâche de ses partenaires. Cela méritait donc des éloges appuyés de la part de son coach !

Publicité

En toute discrétion, Kevon Looney se place donc comme l’un des hommes forts du début de saison des Warriors. Comme quoi, les stats ne disent pas tout en NBA !

Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA