Publicité

NBA – Le colosse qui a recadré Charles Barkley et dont Zion aurait besoin

Charles Barkley et Zion Williamson
DR

Alors que Zion Williamson continue de galérer dans des proportions inquiétantes au sujet de son poids, Charles Barkley a décidé de monter au créneau. Il faut dire que le Hall of Famer a connu le même problème en début de carrière, avant d’être remis sur les rails par une légende. Le coup de gueule dont Zion aurait enfin besoin ?

Publicité

Apparu en gros surpoids en fin de semaine dernière, Zion Williamson n’en finit plus d’inquiéter. Est-il bien entouré ? Ses proches lui disent-ils la vérité cash ? Le front-office des Pelicans est-il à la hauteur ? Pour Charles Barkley, c’est non. Récemment, la légende a d’ailleurs livré le fond de sa pensée :

Quand un joueur se blesse et revient, il essaie d’être en forme physique. Si tu mets autant de pression sur tes pieds et tes genoux en étant en surpoids, tu te blesseras encore, et encore, et encore. Quelqu’un doit prendre ses responsabilités autour de lui et lui dire : « Oh mec, tu dois perdre du poids et être en bonne forme physique ».

Publicité

Face à ses problèmes de poids, Charles Barkley sauvé par Moses Malone

Ce qui est intéressant, c’est que Barkley sait précisément de quoi il parle. Lorsqu’il est arrivé en NBA, le Chuckster était lui aussi en surpoids, après plusieurs années de fac où il s’était taillé une réputation pour d’improbables anecdotes sur la nourriture. La différence ? Le colosse et star des Sixers Moses Malone l’a d’emblée remis sur les rails. Et Sir Charles lui en est éternellement reconnaissant :



Je ne jouais pas beaucoup en début de saison, alors je suis allé vers Moses et je lui ai dit : « Moses, pourquoi je ne joue pas beaucoup ? » Il m’a dit : « Parce que t’es gros et que t’es un fainéant ». Je lui ai répondu : « Je ne comprends pas ». Il m’a dit : « Quel morceau, le fait que t’es gros ou que t’es un branleur ? »

Publicité




Je suis reconnaissant envers Moses Malone pour avoir pris le temps de me dire les choses, mais je remercie aussi le ciel d’avoir été suffisamment intelligent pour bien prendre les critiques. Aujourd’hui, trop de gars prennent les choses mal. Moses m’a dit que j’étais gros et fainéant, parce que j’étais gros et fainéant. Dans ma vie en NBA j’ai dû voir 100 joueurs où je me suis dit « le jour où lui il comprendra, il sera inarrêtable ». Mais ils ne comprennent jamais.

Bien sûr, nul ne connait vraiment les tenants et les aboutissants du cas Zion Williamson, mais le message de Barkley est clair : quelqu’un dans son entourage, familial ou professionnel, doit lui dire les choses sans fioritures, et lui doit les accepter et en tirer les conséquences. Pour l’instant, ça n’a visiblement pas été le cas…

Publicité

Charles Barkley veut que Zion Williamson prenne conscience de la situation, et d’après lui, il faut qu’une voix forte se charge de faire le déclic. Alors, un volontaire pour être Moses Malone ?

En direct : toute l'actu NBA