Publicité

NBA – Russell « Westbrick » humilié par une légende des Lakers !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, a botté en touche suite à une question au sujet de son Big Three avec LeBron James et Anthony Davis
Adam Pantozzi

Russell Westbrook a été excellent ce mardi avec les Lakers, jouant un rôle important dans le succès face aux Rockets. Malheureusement, il n’a pas impressionné tout le monde. Après la rencontre, il a par exemple été appelé « Westbrick » en direct à la télé par une légende de la franchise.

Publicité

Quoi de mieux pour se mettre en confiance qu’une double confrontation face aux jeunes et inexpérimentés Rockets ? Même si les Lakers ont été en relative difficulté sur ces deux rencontres (victoire 95-85 puis 119-117 ce mardi), il y a de nombreux enseignements positifs à en tirer, et notamment la montée en puissance de Russell Westbrook. Il a été sans pitié avec Jalen Green, n°2 de la dernière Draft.

Publicité

Derek Fisher craque en direct à la télé

Avec 27 points, 9 rebonds et 7 passes décisives, le tout à près de 50% de réussite au tir, le meneur a montré que sa compréhension du système Lakers était de plus en plus approfondie, même s’il lui reste encore quelques détails à améliorer ou a gommer. Il a notamment terminé la rencontre à 0/4 à 3 points, ce qui lui a valu une sacrée humiliation de la part de Derek Fisher, légende Purple and Gold.



Anthony Davis va devoir marquer dans la peinture suite aux ratés de Russell Westbrick… Euh Westbrook.

Publicité




Derek Fisher, en direct à la télévision sur le média officiel des Lakers, a appelé Russell Westbrook « Westbrick », comme s’il était un simple troll Twitter et non pas un consultant de renom pour la chaine Spectrum. Reste à savoir si ce lapsus est volontaire, pour faire une bonne blague et le tour des réseaux sociaux, ou si la langue du quintuple champion NBA a réellement fourché.

Toujours est-il que cette confusion met la lumière sur le gros point négatif dans le jeu de Monsieur Triple-Double, son adresse. Depuis le début de saison, Russ ne met que 25% de ses tirs longue distance, ce qui n’aide pas forcément son équipe. Comme à Houston, il aurait peut-être intérêt à limiter ses tentatives et se concentrer sur le jeu de pénétration, un style plus efficace mais pas forcément compatible avec LeBron James malheureusement.

Publicité

Russell Westbrook se remettra sans doute de cette énorme maladresse de Derek Fisher. À lui de faire le nécessaire pour être plus adroit et effacer à tout jamais ce surnom.

En direct : toute l'actu NBA