Publicité

Fight – Fou furieux, Canelo Alvarez démonte Caleb Plant dans le 11ème round ! (vidéo)

Canelo Alvarez a détruit Caleb Plant
@barstoolsports / @ShowtimeBowing

Canelo Alvarez est décidément monstrueux. Face à l’Américain Caleb Plant, le meilleur boxeur de la planète a confirmé sa supériorité avec une victoire écrasante. Son attitude sur le chaos est terrifiante.

Publicité

Ce samedi soir était un grand soir pour les sports de combat. Sur la cote Est, au Madison Square Garden plus précisément, l’UFC 268 a fait vibrer les fans de MMA avec des affrontements d’exception. Kamaru Usman a retenu son titre chez les poids welters en venant à bout de son rival historique Colby Covington, quand Michael Chandler et Justin Gaethje se sont livrés une guerre mythique qui s’est conclue par deux hospitalisations.

Et les autres combats de la soirée n’ont pas forcément déçu avec un succès contesté pour « Thug » Rose Namajunas, mais surtout avec la domination impressionnante du franco-dagestanais Nassourdine Imavov, vainqueur par crucifix, prise rare qui a forcément attiré l’attention de Dana White. Une semaine après l’UFC 267 et la démonstration d’Islam Makhachev, les fans de MMA peuvent avoir le sourire.

Publicité

Canelo Alvarez unifie les ceintures et écrit l’histoire !

De l’autre côté du pays, à Las Vegas, c’est la boxe qui était à l’honneur avec le combat du maitre incontesté de la discipline Canelo Alvarez. Face à l’Américain Caleb Plant, qui ne jouait pas forcément à domicile puisque la salle était totalement acquise à la cause du Mexicain, ce dernier a été implacable et il s’est imposé lors du 11ème round avec un enchainement fou. Il l’a avoué après le combat : il voulait simplement « tuer » un adversaire blessé.



Publicité




Canelo Alvarez a senti l’odeur du sang… Après avoir envoyé son adversaire au tapis une première fois, le Mexicain s’est mis à le chasser pour terminer le combat au plus vite. Et son regard en dit long sur sa détermination et sur son envie d’en finir après des mois et des mois d’attente et de préparation. Et cette victoire lui permet d’ailleurs de rentrer un peu plus dans l’histoire.

En effet, en prenant sa ceinture à Caleb Plant, Alvarez est devenu le 6ème boxeur depuis 1988 à détenir les 4 ceintures de champion du monde dans une catégorie, ici les super-moyens. À seulement 31 ans, il vient d’inscrire son nom dans la légende de la boxe, et il n’est pas près de s’arrêter.

Publicité

Canelo Alvarez a confirmé sa domination sur le monde de la boxe avec une victoire qui ne souffre d’aucune contestation. La question est désormais de savoir s’il va s’attaquer à une autre catégorie de poids pour assoir sa supériorité.

Fight Multisports

En direct : toute l'actu NBA