Publicité

NBA – 540.000 dollars pour un fiasco : Russell Westbrook continue de creuser

Russell Westbrook avec les Lakers
DR

Avant le match face aux Blazers, Russell Westbrook proclamait sur Instagram qu’il ne faut « jamais vaciller ». Brodie devra en effet se tenir à ce mantra après sa nouvelle sortie désastreuse contre Portland, illustrée par un tweet incendiaire.

Publicité

A l’image des Lakers (5-5), Russell Westbrook n’y arrive pas. En grande partie fautif du revers face à Oklahoma City, le meneur avait déjà montré plusieurs signes d’agacement, dont un recadrage sec d’un journaliste en conférence d’après-match. Le duel face à son ennemi Damian Lillard sonnait donc comme l’opportunité idéale de se racheter… mais c’est tout l’inverse qui s’est produit.

Tandis que Dame Dolla a retrouvé un peu d’allant (25 points, 6 passes), Westbrook a touché le fond avec une nouvelle prestation insipide. LeBron James blessé et Anthony Davis très rapidement sorti, les Angelinos comptaient pourtant sur l’ex-MVP pour les porter – il y a quelques jours, Vogel affirmait d’ailleurs que la présence de Westbrook permettait de mieux gérer les passages sans le King et Unibrow…

Publicité

Le match désastreux de Russell Westbrook en chiffres

Loin d’être le seul fautif d’un match totalement manqué par les Lakers (défaite 105-90), Brodie n’a pour autant pas su tenir le rôle qui aurait dû être le sien : celui de leader, dans tous les sens du terme. Sa feuille de statistiques se passe de commentaires :



Russell Westbrook :

8 points
1-13 au tir
6 assists
6 turnovers
29 minutes

Salaire pour ce match : 539.000$

Dans un match sans LeBron et où AD est rapidement sorti, Westbrook n’a RIEN donné aux Lakers.

Publicité

Il est vrai qu’entre le problème persistant des turnovers et une adresse au tir qui plafonne à 8% (!), difficile de trouver du positif à ce qu’a fait Westbrook. Il est évidemment encore tôt dans la saison, mais le « click » espéré entre l’ancien d’OKC et les Lakers n’est pour l’instant pas au rendez-vous. Pire, certains fans commencent à regretter le deal…

Il s’agit de raison garder et d’attendre le retour de LeBron James dans la line-up pour y voir plus clair, mais les premières semaines de RussWest en Californie, où il a tant envie de briller, sont clairement médiocres. La bonne nouvelle, c’est qu’il reste 70 matchs pour y remédier avant les playoffs.

Publicité

Toujours la tête dans la seau, Russell Westbrook a sorti un match abyssal en l’absence des deux autres stars, faisant mentir Frank Vogel. A l’évidence, il ne faudrait pas que ce scénario se répète trop souvent, au risque de devoir mettre de fâcheux sujets sur la table…

En direct : toute l'actu NBA