Publicité

NBA – « Il fait flipper tout le monde, personne ne veut le toucher »

NBA Ben Simmons vs Kyrie Irving
Bill Streicher / USA TODAY Sports

Tandis que certains joueurs attisent la convoitise de tout le monde, d’autres provoquent des réactions bien plus négatives. D’après les dires de certains dirigeants, une star en particulier effraie tellement les front offices… qu’ils se refusent catégoriquement à essayer de le recruter !

Publicité

Dans les faits, Kyrie Irving représente plus un poids mort qu’autre chose pour Brooklyn. Le meneur refusant toujours de se faire vacciner, il n’est pas autorisé à jouer à domicile par la ville de New York, ce pourquoi le front office des Noirs et Blancs a décidé de mettre sur la touche indéfiniment. Et ce n’est pas près de changer, le supposé « sauveur » du champion 2016 ayant retourné sa veste

Or, étant donné qu’il est encore sous contrat, il faut impérativement passer par un échange afin que les Nets puissent en tirer quoi que ce soit. Sauf que c’est tout sauf facile pour la franchise… Michael Scotto, journaliste pour HoopsHype a ainsi mené son enquête auprès des dirigeants concurrents, dans le but de déterminer les points de chute potentiels. Et les résultats ne sont guère encourageants :

Publicité

« Les franchises ont une peur bleue de Kyrie »

Si les Nets décident finalement d’échanger Irving, ils n’obtiendront rien de comparable à la valeur de l’un des joueurs les plus talentueux de la ligue lorsqu’il est sur le terrain, d’après les conversations avec les cadres interrogés. « Il y a tellement de risques associés à lui que je pense que la plupart des équipes ne paieraient pas dans un échange ce que l’on s’attendrait à ce que quelqu’un paie compte tenu de son niveau lorsqu’il est à son meilleur niveau », a supposé un dirigeant de la NBA.



En d’autres termes, il ne faut pas s’attendre à ce que BKN obtiennent un joueur équivalent en retour. D’autant plus que les rumeurs autour du n°7 ont de quoi inquiéter, surtout celle selon laquelle Uncle Drew prendrait sa retraite s’il devait quitter l’équipe. Du coup, pas étonnant à ce qu’il ne jouisse d’aucun crédit auprès des bureaux NBA, conscients qu’il s’agit là d’une bombe à retardement :

Publicité




« Pour la plupart, chaque front office et chaque coaching staff ont une peur bleue de lui et ne veulent pas le toucher », a déclaré un dirigeant de la NBA à HoopsHype. « Honnêtement, il y avait peut-être quatre équipes intéressées avant son refus de se faire vacciner. C’est un gars en qui les dirigeants n’ont plus confiance. Les entraîneurs ne veulent pas avoir affaire à lui. »

Voilà qui n’arrange pas du tout la troupe de Steve Nash, déjà forcée de vivre avec le drama autour du champion 2016 depuis plusieurs semaines. Les joueurs en ont d’ailleurs marre d’être questionné sur le sujet, d’autant plus qu’ils réalisent un début de saison correct sans lui (7-4). Malheureusement, la lourde défaite face aux Bulls récemment (118-95) relance la question de s’ils ne seraient pas mieux avec lui. Pour le moment, aucune réponse en vue.

Publicité

Kyrie Irving est toujours un Net pour le moment, et ça ne risque pas de changer de sitôt. C’est tout de même incroyable qu’un joueur aussi talentueux soit une cible trop risquée pour l’ensemble de la concurrence…

Brooklyn Nets Déclarations Kyrie Irving NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA