Publicité

NBA – En plein scandale, la femme du proprio des Suns fait polémique

NBA Penny Sarver surveillé pour ses messages
Bleacher Report / Andrew D. Bernstein

Le scandale autour de Robert Sarver fait rage à Phoenix, et cela risque de ne pas s’arrêter de sitôt. En effet, la femme de l’homme d’affaires aurait également des choses à se reprocher… Elle aurait carrément menacé des personnes pour qu’elles gardent le silence !

Publicité

Déjà que ce n’est pas facile de justifier son statut de finaliste l’an passé, les Suns doivent en plus gérer une grosse pagaille en coulisses. L’enquête contre Robert Sarver, propriétaire de la franchise, a en effet créé un mini-séisme à travers la ligue, l’intéressé faisant face à certaines graves accusations. Autant dire que les esprits ne sont pas forcément tournés vers les terrains, à cause du tumulte généré en conséquence de cela.

Or, il semblerait que le big boss des Cactus ne soit pas le seul à avoir commis des impairs dans cette histoire. Comme l’a révélé ESPN récemment, sa femme Penny Sarver a également eu un comportement très louche suite à l’annonce de l’enquête. D’après le média, elle aurait ainsi envoyé un message à plusieurs anciens salariés de Phoenix afin de les faire revenir sur leurs paroles. Et le ton employé est assez sombre :

Publicité

Penny Sarver a-t-elle menacé les ex-employés des Suns ?

Je veux vous rappeler que de vraies vies sont en jeu ici. S’il vous plaît, mettez votre haine de côté et réalisez le mal que vous causez en répandant des mensonges. Si quelque chose arrive à l’un de mes enfants, je vous tiendrai, vous et Earl Watson, personnellement responsables. Pensez à votre propre enfant pendant une seconde et imaginez que les rôles soient inversés.



Pour rappel, Earl Watson est un ancien coach dans l’Arizona, qui avait expliqué à ESPN que l’environnement de travail instauré par le grand patron de la franchise ne pouvait être qualifié autrement que de « toxique ». Les joueurs des Suns ont d’ailleurs pris position derrière l’ancien tacticien, à l’image de Devin Booker. Pas pratique pour le businessman, qui réfutait justement les propos de son ancien employé…

Publicité




Pour en revenir à sa femme, sachez que Penny Sarver a bien confirmé avoir envoyé ces messages, bien qu’elle refuse d’admettre avoir voulu intimider les anciens membres de l’organigramme. Or, ces derniers restent convaincus que c’était bien son intention. Et ils ne comptent pas se laisser faire, comme certains d’entre eux l’ont fait savoir au cours d’interviews :

« Je ne sais pas comment l’interpréter autrement que comme une menace », a déclaré un ancien employé à propos du message qu’il a reçu. L’un des employés a déclaré qu’il était déstabilisé par le message mais qu’il ne se laisserait pas intimider et qu’il était encore plus encouragé à parler aux enquêteurs de son expérience chez les Suns sous Robert Sarver.

Publicité

Décidément, le bourbier dans lequel se trouve Phoenix à cause de son proprio est de plus en plus profond. Il faut espérer que cela n’affecte pas les résultats sportifs de la franchise !

Déclarations NBA 24/24 Phoenix Suns

En direct : toute l'actu NBA