Publicité

NBA – Le coup de gueule de Rudy Gobert après son altercation

Rudy Gobert sous le maillot du Jazz
(DR)

Acteur principal dans l’échauffourée intervenue ce jeudi, Rudy Gobert a fait parler de lui dans une séquence bien tendue avec Myles Turner. Après son éjection, le pivot français a réagi à ce semblant de bagarre, avec un tacle indirect envers son rival du soir !

Publicité

S’il possède dans son armoire à trophées trois récompenses de Défenseur de l’Année, il reste malgré tout la plupart du temps éloigné des Top 10 et des compilations de highlights. Titulaire d’un jeu tout en sobriété, Rudy Gobert fait son gros travail dans l’ombre, quitte à ne pas toujours recevoir le respect qu’il mérite outre-Atlantique. Ce jeudi, il s’est cependant bien retrouvé impliqué dans l’action de la nuit, même si celle-ci n’entrera pas dans sa mixtape !

Opposé aux Pacers, le pivot star de Utah s’est pas mal chauffé avec Myles Turner tout au long de la rencontre. Des échanges qui ont fini par aboutir sur une chaude altercation, provoquant la folie sur le parquet de la Vivint Arena, et pas moins de 4 exclusions ! La défaite du Jazz à domicile ne passe donc qu’au second plan dans l’actualité, derrière cette rixe peu commune pour Gobzilla.

Publicité

Gobert tacle le « faux dur » Myles Turner

Envoyé devant les journalistes malgré cette scène, Gobert n’a pas cherché à éviter les questions sur le sujet. Il a donc livré sa version des faits, avant de révéler si cet accrochage aurait pu encore plus dégénérer. Selon lui, une escalade de la violence n’avait aucune chance d’arriver… même si son adversaire à chercher à faire croire le contraire !

Publicité

On n’allait pas se battre. Les gars savent qu’on n’allait pas se battre. Dans ces situations, en deux secondes, il y a une vingtaine de gars de la sécurité qui interviennent. Les gars qui ne veulent pas se battre doivent arrêter de se comporter comme s’ils étaient prêts à le faire. Moi, je ne me battrai jamais sur un parquet de basket. Mais si quelqu’un veut se battre en dehors, je suis facilement joignable.



Humilié sur les réseaux pour son semblant de bagarre avec Turner, Gobert assume donc sa volonté de ne pas en venir aux mains. Tout du moins sur le terrain, puisque ses dernières paroles montrent clairement qu’il serait ouvert à l’idée de grimper sur un ring pour régler ses comptes. À défaut d’en arriver jusque là, le big man français sait qu’il ne peut pas se permettre un tel dérapage, sous peine de nuire à sa franchise.

Publicité




Il y a 20 ans, les arbitres et la sécurité vous laissaient vous battre un peu plus. Mais maintenant, je ne peux plus me mettre dans une positon où je desservirais mon équipe. J’ai bien plus à perdre qu’à gagner. Je dois défendre mon honneur, mais je ne dois pas me faire suspendre.

La ligue n’a pour l’heure toujours pas dévoilé ses sanctions à l’égard de Gobert et Turner, mais il parait peu probable de voir l’un d’eux écoper de match(s) de suspension. D’ailleurs, l’intérieur d’Indiana estime bien qu’il devrait passer entre les mailles du filet sur ce coup.

Publicité

Pas du genre à balancer des droites sur un parquet, Rudy Gobert s’agace de voir certains joueurs jouer les durs, et mimer une volonté de se bagarrer. Le message devrait faire son chemin jusqu’à Myles Turner !

En direct : toute l'actu NBA