Publicité

NBA – Le message sans pitié de James Harden pour une franchise de l’Ouest

James Harden Brooklyn Nets
DR

Sur un rythme de croisière avec Brooklyn en ce moment, James Harden commence à prendre la confiance. Il n’hésite donc plus à lâcher des commentaires assassins sur la concurrence… Une équipe de la conférence Ouest en a d’ailleurs fait les frais !

Publicité

S’il n’a plus joué pour ses couleurs depuis maintenant 2012, James Harden demeure un membre important de l’histoire du Thunder. Sixième Homme de l’Année et Finaliste NBA en 2011-12, l’arrière a débuté sa carrière là-bas, montrant les prémices de son énorme talent. S’il a déployé ses ailes à Houston par la suite, OKC reste une destination spéciale lui. La victoire récente des Nets sur place (120-96) a donc certainement dû avoir une saveur particulière.

Néanmoins, on ne peut pas dire que les retrouvailles se soient bien passées pour The Beard. En effet, le match n’avait même pas encore débuté que les fans locaux leur réservaient à lui et Kevin Durant un accueil glacial. Au programme ? Des sifflets en copieuse quantité. De toute évidence, son départ pour les Rockets il y a près de dix ans n’a toujours pas été digéré !

Publicité

James Harden réagit à l’accueil négatif des fans du Thunder



Pas franchement la réception la plus chaleureuse qui soit ! Ça n’a d’ailleurs pas manqué de faire réagir, et le joueur a logiquement été interrogé sur le sujet en conférence de presse, après la rencontre. Ce dernier a répondu par l’indifférence, expliquant qu’il n’en tenait pas vraiment compte. Il a également tenu à rappeler que ce n’était pas de son fait qu’il était parti en 2012, puisqu’il avait été tradé à Houston :

Publicité




On a demandé à James Harden s’il était surpris qu’on le hue encore à OKC. « Je ne sais pas. Ce n’était pas ma faute. (rires). Donc je ne sais pas, je m’en fiche un peu, honnêtement. « 

Sans doute la bonne attitude à avoir de la part du n°13, d’autant plus qu’il est reparti avec la win en poche. En plus de ça, Brooklyn continue sa belle avancée à l’Est, pointant désormais en deuxième position (10-4). Si le MVP 2018 n’a pas encore réglé la mire (5/13 au tir, 1/8 de loin), il se montre tout de même bien plus serein dans le jeu que sur les premiers matchs de saison régulière. À lui de montrer qu’il peut encore monter davantage en régime.

Publicité

Les huées d’Oklahoma City ? James Harden n’en a strictement rien à faire. En même temps, tout est plus facile à supporter quand on signe une victoire aussi large !

En direct : toute l'actu NBA