Publicité

NBA – « On a transformé la ville des Lakers en ville des Clippers »

La superstar NBA des Los Angeles Clippers, Kawhi Leonard, tout sourire au moment de lire les paroles d'un ancien coéquipier, qui considère que la Cité des Anges est désormais acquis à la cause de la franchise, pour la plus grande détresse de LeBron James et des Lakers
Adam Pantozzi / Ronald Martinez

Même si le derby angeleno n’apparait plus aussi immanquable qu’il y a quelques mois, la rivalité entre Lakers et Clippers reste, elle, toujours d’actualité. Un ancien protégé de Tyronn Lue s’est chargé de le rappeler, avec une décla qui risque d’irriter LeBron James et ses coéquipiers !

Publicité

Avec un bilan quasiment similaire à cet instant de la saison, les deux franchises se placent au coude à coude dans le classement de la conférence Ouest. Sixièmes (8-5), les Clippers devancent d’une petite marge leurs voisins des Lakers, septièmes (8-6). Paradoxalement, malgré leur niveau équivalent en apparence, les deux camps n’affichent pas du tout le même statut cette année.

En l’absence de Kawhi Leonard, dont les dernières nouvelles ne s’avèrent pas des plus rassurantes, les troupes de Tyronn Lue n’apparaissent plus comme de solides prétendants au titre. Leurs grands rivaux, malgré un début d’exercice compliqué, ont quant à eux encore la cote auprès des bookmakers. Dès lors, les derbys de Los Angeles ne s’entourent plus de la même attente.

Publicité

Pour Pat Beverley, LA appartient aux Clippers

La rivalité historique entre les deux franchises, elle, existe toujours, et persiste malgré cette perte d’intérêt autour de leur confrontations. Demandez plutôt à Patrick Beverley, qui, malgré son départ cet été, garde toujours le cœur bleu et rouge. Interrogé récemment sur son passage aux Clips en marge de ses retrouvailles avec son ancienne équipe, ce samedi, le meneur des Timberwolves a glissé une petite pique pour ses vieux ennemis locaux.



Publicité




Le souvenir que j’ai de ces 4 années passées ici ? Beaucoup de sourires, beaucoup de sourires. (…) Je n’ai aucun regret. Je ne changerais rien. On a tout donné pour la ville. On a transformé la ville des Lakers en ville des Clippers, et c’est tout ce qu’on pouvait demander. On a offert aux fans et à la ville quelque chose d’excitant. Pour beaucoup de raisons, les gens voulaient voir les Clippers jouer. Et on a apprécié ça.

Il n’y a pas à dire, les dernières saisons des Clippers leur ont permis d’acquérir une fanbase solide. Toutefois, il parait encore un peu prématuré d’avancer que Los Angeles a véritablement relégué les Lakers au rang d’équipe secondaire. Pour cela, il faudrait dans un premier temps que Paul George et ses partenaires obtiennent le premier titre de l’histoire de l’organisation, au nez et à la barbe du roster de stars des Purple & Gold !

Publicité

Toujours aussi provocateur dans ses prises de parole sur les Lakers, Patrick Beverley continue d’alimenter la rivalité de Los Angeles, même en tant que membre des Wolves. Le pitbull ne changera décidément jamais !

En direct : toute l'actu NBA