Publicité

NBA – Injouable, Giannis prend feu et détruit les Lakers avec du jamais vu depuis 26 ans !

NBA Giannis se marre très fort
(DR)

Déterminé à porter les Bucks après des débuts compliqués, Giannis Antetokounmpo était injouable ce mercredi soir contre les Lakers. Le Greek Freak a écrasé ses adversaires, y compris Anthony Davis, dépassé.

Publicité

Pour les Bucks, ce n’est clairement pas le début de saison rêvé. Après un titre acquis l’an dernier, la franchise ne parvient pas à décoller, notamment à cause des absences. Ce mercredi soir, Khris Middleton était bien présent, tout comme Jrue Holiday. Excellente nouvelle pour les fans, moins pour les Lakers, qui étaient en déplacement dans le Wisconsin. Ça s’est mal terminé pour eux.

Au risque de décevoir certains supporters, c’est encore une défaite pour les hommes de Frank Vogel, qui ne vont toujours pas mieux. Le score final ? 109-102, avec un Russell Westbrook avec 19 points, 15 passes et 3 pertes de balle, ce qui est un signe positif. Malheureusement, personne n’a su élever son niveau de jeu dans les derniers instants.

Publicité

Anthony Davis encore dépassé par les événements

C’est le cas de Davis, qui termine à 9/15 au tir, mais pas plus de 18 points. Ce n’est pas suffisant, surtout quand Giannis Antetokounmpo décide d’imposer sa loi dans la raquette. Il termine avec 47 points à 18/23 au tir contre les Angelinos, avec 9 rebonds et 3 passes en plus. C’est du jamais vu depuis 1995 et un certain Shaquille O’Neal.



Giannis contre les Lakers : 47 points, 9 rebonds, 18/23 au tir, 3/4 à trois points, 8/11 aux lancers. C’est la première fois qu’un joueur lâche plus de 45 points à plus de 75% au tir sur les Lakers depuis 1995.

Publicité




Grosse performance pour Giannis, qui ne voulait clairement pas perdre ce match. C’est une solide victoire pour Milwaukee, avec un bilan bientôt équilibré. Pour les Lakers en revanche, c’est une autre histoire.

Publicité

Quand il domine ainsi, Giannis Antetokounmpo est très impressionnant. C’est une belle victoire pour les Bucks à l’arrivée, tandis que les Lakers continuent de s’enfoncer encore un peu plus dans la crise. Vivement le retour d’un certain LeBron James.

En direct : toute l'actu NBA