Publicité

NBA – Avant celle d’hier, la seule expulsion de LeBron James, en 2017

NBA LeBron expulsé en 2017 lors de Cavs-Heat
@bleacherreport

L’exclusion de LeBron James face à Detroit restera assurément comme l’un des moments marquants de la saison 2021-22. En effet, ce n’était que la deuxième fois de sa carrière que le King était renvoyé au vestiaire ! Pour ceux qui souhaitent savoir ce qui c’était passé lors de la première occasion, voici un petit retour en arrière.

Publicité

En 2021-22, une rencontre entre les Pistons et les Lakers n’a pas spécialement beaucoup d’intérêt, sur le papier. Sauf que celle du 22 novembre a de quoi rester dans les mémoires, et pas pour le niveau de jeu. L’énorme altercation entre LeBron James et Isaiah Stewart a fait le tour des réseaux sociaux, devenant rapidement le grand sujet de discussion au sein de la ligue. En point d’orgue du début de bagarre entre les deux hommes, on a notamment assisté à leur renvoi respectif aux vestiaires.

Cette expulsion est un moment assez mémorable venant du King, car le voir péter un plomb n’a absolument rien de fréquent. Le n°6 sait généralement garder son calme sur les parquets, menant son équipe par l’exemple. S’il lui arrive bien sûr d’écoper de fautes techniques, souvent pour des réclamations trop poussées auprès des arbitres, qu’il quitte les terrains par la force reste rarissime. Avant Detroit, ce n’était ainsi arrivé… qu’une seule fois !

Publicité

LeBron James et son pétage de plomb lors d’un Cavs-Heat

La séquence en question a eu lieu en 2017, lorsqu’il portait encore le maillot de Cleveland. Ironie du sort, il s’est fait exclure face au Heat avec qui il avait été deux fois champion, et alors que Dwyane Wade évoluait à ses côtés après 13 ans passés à… Miami. Alors que les Cavs mène la partie de plus de vingt points, LBJ s’emporte complètement suite à une faute non appelée. La réaction de l’arbitre Kane Fitzgerald fut cinglante :



Publicité

Autant dire qu’on ne s’attendait pas à ça, dans la Quicken Loans Arena ! Après la rencontre, Fitzgerald a logiquement dû s’expliquer vis-à-vis de sa décision. Comme l’officiel l’expliquait à l’époque, LeBron s’était tout simplement montré bien trop virulent à son encontre. Le fait qu’il suggère un acte de violence était la goute faisant déborder le vase :

C’était un point culminant de plusieurs actes différents… Immédiatement après l’absence de coup de sifflet, il s’est retourné et a lancé un coup de poing dans le vide directement sur moi, puis il m’a chargé agressivement et ensuite il a utilisé des vulgarités dans mon oreille à plusieurs reprises.

Clairement, les raisons furent toutes autres quatre ans plus tard. Néanmoins, le résultat est resté le même…

Publicité

Aussi rare que ce soit, il est donc possible de voir LeBron James péter un plomb au point de devoir quitter la partie prématurément. Des moments assez spéciaux, et dans le cas de Pistons-Lakers 2021, un must-watch pour tout fan de NBA.

En direct : toute l'actu NBA