Publicité

NBA – Le 5 révolutionnaire des Lakers la nuit dernière

NBA Le drôle de 5 majeure de LA en fin de match
NBA (DR)

Vainqueur des Pacers, les Lakers se sont peut-être remis en selle sur cette saison 2021-22. Pour cela, ils ont absolument tout tenté afin de sécuriser le résultat final ! Quitte à user d’une formation assez incongrue en fin de rencontre.

Publicité

C’est officiel, les Lakers savent encore gagner des matchs cruciaux. Défaits par New York la nuit d’avant, les Angelinos ont su rebondir avec une victoire 124-116 après prolongation face aux Pacers (résumé ici). De retour après son altercation face aux Pistons, LeBron James a notamment été royal avec 39 points, aidant les siens à museler Indiana en overtime (12-4).

Une win très importante pour les Californiens, d’autant plus qu’ils devaient encore une fois faire sans l’une de leurs superstars. Si le King était de retour après sa blessure aux abdominaux et sa suspension, c’est Anthony Davis qui manquait cette fois-ci à l’appel. L’intérieur était malade, laissant ainsi la raquette des Pourpres et Ors orpheline de son meilleur élément. Pas pratique, quand on doit aller se frotter à des Domantas Sabonis et autres Myles Turner…

Publicité

Malik Monk et Wayne Ellington dans le 5 pour finir le match

Résultat, le coach Frank Vogel a dû jouer au magicien pendant toute la rencontre, usant de chaque stratagème imaginable pour adapter ses line-ups à la situation du moment. Quitte à oser des formations assez WTF ! En fin de quatrième quart-temps puis pendant la prolongation, il s’est ainsi appuyé sur un cinq majeur assez particulier. Exit les titulaires Talent Horton-Tucker, Avery Bradley et DeAndre Jordan, bonjour à trois remplaçants pour la quasi-intégralité de la période évoquée :



Publicité




Un alignement pour le moins saugrenu, surtout que le Chosen One jouait à la fois les rôles de meneur de jeu en attaque et… de pivot, de l’autre côté du terrain. Pas forcément quelque chose auquel il est habitué ! Comme il l’a cependant révélé après la rencontre, l’expérience semble avoir été loin d’être désagréable. Au contraire, cela a pu lui permettre d’aiguiller ses coéquipiers en défense, et ce avec un certain succès :

Je suis capable d’annoncer toutes les couvertures avant même que les équipes ne s’y mettent… cela nous a permis de faire quelques stops.

Publicité

Tout est bon pour remporter un match, d’autant plus quand on est désespéré. Heureusement pour les Lakers, le coup de poker a été gagnant. Un signe encourageant sur le plan tactique pour Frank Vogel et son coaching staff.

Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA