Publicité

NBA – « J’aurais dû être MVP cette année-là, pas LeBron James »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, choquée en apprenant qu'un ancien Laker se montre ravi d'avoir quitté la franchise l'été dernier
NBA (DR)

LeBron James a fait énormément de jaloux pendant sa longue et glorieuse carrière, et notamment avec ses nombreux titres de MVP. D’ailleurs, d’après une légende, il n’aurait pas forcément mérité tous ses sacres, surtout en 2009…

Publicité

LeBron James est l’un des joueurs les plus dominants de l’histoire, et il a le palmarès pour le prouver. 4 fois champion NBA, 4 fois MVP des Finales, mais aussi 4 fois MVP de la saison régulière, et selon plusieurs observateurs, ce dernier chiffre pourrait être bien plus élevé s’il n’avait pas du faire face à la lassitude des journalistes au moment du vote. Par exemple, en 2011, certains l’estimaient plus méritant que Derrick, vainqueur historique du trophée.

Mais pour une légende qui a bien connu le King, s’il n’a pas été avantagé certaines années, il a remporté des titres de MVP qu’il ne méritait pas forcément. C’est ce qu’a expliqué Dwyane Wade lors d’une récente interview accordée à Ben Goliver du Washington Post ! L’ancien leader du Heat estime par exemple avoir été volé de deux sacres individuels à l’issue de la saison 2008-2009.

Publicité

Dwyane Wade jaloux du MVP de LeBron James en 2009

J’ai vite arrêté d’accorder de l’importance aux statistiques individuelles. À la fin de la saison 2008-2009, je pensais mériter de remporter le titre de MVP et le titre de meilleur défenseur de l’année, et au final, je n’ai eu ni l’un ni l’autre – LeBron a été MVP. J’ai arrêté de m’intéresser aux statistiques individuelles parce que j’ai vu à ce moment que ça n’avait aucune importance aux yeux des gens.



Dwyane Wade se voyait comme le MVP de la saison 2008-2009, et il est assez difficile de lui donner tort à ce sujet tant il a été grand cette saison là. Il faut dire qu’il tournait à 30.2 points de moyenne, meilleure marque en NBA, mais aussi 7.5 passes décisives, 5 rebonds, 2.2 interceptions et 1.3 contre, ce qui est totalement hallucinant pour un arrière ! Le problème, c’est que le Heat n’a pu faire mieux qu’une 5ème place à l’Est, loin derrière les Cavaliers du MVP LeBron James.

Publicité




En effet, le King, qui tournait à 28.7 points, 7.6 rebonds et 7.2 passes décisives, a gagné 23 matchs de plus sur la saison, ce qui a évidement pesé dans la balance. Autre preuve de l’importance des résultats collectifs dans le vote, Kobe Bryant, futur champion, a lui aussi terminé devant D-Wade au classement malgré des statistiques inférieures dans tous les domaines, pour la simple et bonne raison que ses Lakers possédaient le meilleur bilan de la conférence Ouest. Mais la saison de Flash restera tout de même dans les annales.

Publicité

Dwyane Wade a atteint un niveau exceptionnel pendant sa carrière, mais il n’a jamais eu l’honneur de recevoir une récompense individuelle, si ce n’est le titre de MVP des Finales en 2006. Mais au final, n’est-ce pas la plus belle des distinctions ?

En direct : toute l'actu NBA