Publicité

NBA – Russell Westbrook taclé par une figure surpuissante de la ligue !

NBA Westbrook a écopé d'une technique face aux Pistons
NBA (DR)

Critiqué de toutes parts depuis son arrivée aux Lakers, Russell Westbrook n’est pas encore au bout de ses peines. Il y a peu, c’est un grand nom de la ligue qui l’a violemment dégommé à demi-mot ! Ironie du sort, il s’agit… de son ancien patron.

Publicité

Arrivé en grande pompe à LA pendant l’été, Russell Westbrook est en train de déchanter de manière assez brutale pour le moment. D’une part, sa franchise n’avance pas avec seulement une 8ᵉ place à l’Ouest (12-12). D’autre part, le n°0 ne parvient pas à s’intégrer comme il faut aux systèmes de Frank Vogel, et peine à réellement peser sur le jeu. Et ses pourcentages médiocres n’arrangent rien (44% au tir dont 32% de loin)…

Malheureusement, cela rappelle un autre chapitre peu glorieux de sa carrière, à savoir son passage aux Rockets en 2019-20. Lassé de ne pas pouvoir se battre pour le titre à OKC, le Brodie est envoyé à Houston après que Paul George ait pris lui la route vers Los Angeles. Sur place, il retrouvera James Harden, son ancien coéquipier au Thunder. Leur duo ne marche pourtant pas du tout, et leur équipe sortira dès le second tour face aux Lakers.

Publicité

Tilman Fertitta sans pitié avec Russell Westbrook

Or, cela n’a visiblement toujours pas été digéré par une figure éminente de H-Town : Tilman Fertitta, le propriétaire de la franchise. Au cours d’une récente interview, ce dernier a ainsi expliqué comment son front office avait changé d’approche au moment d’étudier les matchs, se basant toujours plus sur les données analytiques. Il a notamment lâché une déclaration qui n’a pas manqué de d’attirer l’attention :



C’est une analyse que l’on ne voit pas dans les statistiques. Vous ne voyez pas ça dans les journaux. C’est une analyse différente. C’est à un niveau plus élevé. Bien sûr, vous pouvez regarder le score et vous dire : « Oh mon Dieu, ce type a fait un triple double, il doit être génial ». Alors que cette personne était en fait vraiment inefficace et n’était pas très bonne.

Publicité




Impossible de ne pas y déceler un gigantesque tacle envers le MVP 2017, qui s’est imposé depuis quelques années comme le spécialiste absolu en la matière. Paradoxalement, c’est dans le Texas qu’il a connu sa plus faible production de TD en plus de sept ans (8). D’un autre côté, c’est aussi la preuve qu’il n’arrivait pas à cohabiter avec The Beard, ne parvenant pas à exprimer son jeu correctement.

Pour autant, si Fertitta se montre aussi critique envers WestBeast, c’est aussi pour une raison très simple : les deux hommes ne peuvent pas s’encadrer. En cause, les opinions politiques du proprio, considéré comme un fervent partisan de Donald Trump. Autant dire que cela ne devait pas plaire au joueur, connu pour être engagé dans des causes sociales et notamment contre le racisme. Cela a forcément dû jouer dans l’appréciation de l’autre.

Publicité

Tilman Fertitta n’a pas pris de gants au moment de détruire Russell Westbrook, mais on doute que ce dernier réponde aux critiques. Le mieux reste de toute façon de s’améliorer sur le terrain, afin de faire taire tout le monde !

En direct : toute l'actu NBA